5

L'Essentiel

« Deauville: la fusion selon Charles »

Article du 24 mai 2014
Charles Thuillant © Maurice Rougemont

Charles Thuillant © Maurice Rougemont

C’est l’histoire d’un pur Parisien qui, après avoir passé ses vacances, enfant, à Deauville, chez sa grand mère, a décidé de quitter le coeur de la capitale pour s’installer au coeur du 21e arrondissement de Paris. Le dépaysement ? Minime. Pour lui, s’entend. Pas pour ses clients gourmets qui viennent se faire fête dans la discrétion, comme à Séoul ou à Bangkok. Charles Thuillant, qui travaille la citronnelle et les gyoza avec dextérité, a connu sa coréenne épouse Mi-Ra en travaillant, à ses côtés, à la Kitchen Gallery. Ils ont été également chez Robuchon, presqu’ensemble – elle était, elle, à l’Atelier du grand Joël, lui à la Table. Ensuite, il fut un temps chez François Pasteau, près du Bon Marché dans le 6e, à l’Epi Dupin. Enfin, direction Deauville. Depuis 2009, ils sont les coming man de la station, avec discrétion, souci de ne pas se faire remarquer, même si leur talent se fait savoir et se transmet au bouche à oreille. Leur cadre, il est vrai, ne fait pas la retape dans les tons gris. Avec ses chaises un peu vues et revues, sa musique de jazz un peu forte, l’ambiance que l’on amène soi même ici.

Plats © Maurice Rougemont

Plats © Maurice Rougemont

L’essentiel? Il se trame dans l’assiette. Et se joue avec malice. On se régale sans coup férir de choses justes et cuisinées au millimètre. Dosées avec amour, précision, rigueur, avec des produits d’une fraîcheur irréfragable. Il n’y a que du bien à dire du lieu jaune mariné avec son fenouil, ses condiments betterave, le carpaccio de canard au guacamole et légumes croquants, les raviolis de homard aux épinards et au bouillon de langoustines, l’agneau confit aux asperges, shitakés, fins ingrédients à piperade. Bref, du travail de ciseleur artiste et de grand goût.

Charles Thuillant © Maurice Rougemont

Charles Thuillant © Maurice Rougemont

Les vins au verre ont de la tenue (comme ce superbe bourgogne Le Chapitre de chez René Bouvier à Gevrey Chambertin) et les desserts (millefeuille craquant passion et orange ou encore fraises avec sorbet rhubarbe et yuzu) possèdent du répondant. Bref, cette fusion malicieuse à la sauce Thuillant, on en redemande!

L'Essentiel

29-31, rue Mirabeau
14800 Deauville
Tél. 02 31 87 22 11
Menus : 19 (formule, déj., sem.), 27 (déj. sem.), 59 €
Carte : 55 €
Horaires : 12h -14h, 19h-21h
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi
Site: www.lessentiel-deauville.com

A propos de cet article

Publié le 24 mai 2014 par

L'Essentiel” : 5 avis

  • Özden Can (John Ex. Y Club)

    Exellent restaurent… Tout est parfait… Digne d’un restaurent étoilé mais avec des pris très abordables…!!! On peut y aller pour n’importe quelle occasion… Mi-ra et Charles sont très accueillants et très sympas…!!!!!

  • MC PERFORMANCES

    Super restaurant ! Nous le recommandons systématiquement à tous qui passent ou vivent à Deauville !

  • Alain

    Absolument d’accord
    Une visite obligatoire dans ce restaurant hors normes et tellement improbable à Deauville
    Bravo à toute l’équipe

  • Godin P. et R.

    Allez à l’ESSENTIEL, incontournable restaurant qui enchante le palais !!

  • Kahn

    C’est beau,c’est bon,tout ce qui est dit, est vrai ! Et si vous n’y croyiez pas encore un seul conseil : allez-y !!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Essentiel