Le Prieuré

« Villeneuve-les-Avignon: les saveurs du Prieuré »

Article du 17 mai 2014
Fabien Fages en cuisine © GP

Fabien Fages en cuisine © GP

C’est une maison douce gérée par les Charial de Baumanière, qu’administre avec brio une équipe aux petits soins. Il y a le service dynamique mené par Alexandre Favier et la cuisine fine, provençale, dans ses lisières languedociennes, exécutée avec sagesse et sûreté par Fabien Fage. Ce passionné passé chez Passard, Loiseau, Ducasse, le Meurice au temps de Marc Marchand, le Ritz avec Guy Legay, joue les produits d’ici et de guère loin avec doigté.

La salle à manger © GP

La salle à manger © GP

L’idée d’un repas ici même, dans ce cadre provençal tout en chaleur, face au jardin, avec ses chaises en bois et ses photos en noir et blanc: des odes aux produits frais et diserts que sont les fines tranches de blanc de cabillaud marinées avec les légumes croquants parfumés à l’huile de fenouil sauvage, le risotto Carnaroli à l’encre de seiche avec coques, encornets et chorizo, le dos de lieu jaune cuit lentement avec céleri fondant et craquant aux truffes et jus de rôti.

Tranches de cabillaud © GP

Tranches de cabillaud © GP

L’agneau de lait – qui vient des Pyrénées- est servi de deux manières: l’une  à la bourgeoise, longuement cuit et confit avec son jus, ou en trois façons, la côtelette grillée, la poitrine confite, la salle roulée, avec un cannelloni d’aubergine à la menthe et à l’ail doux: superbe d’allure et si savoureux!

Risotto à l'encre et encornets © GP

Risotto à l’encre et encornets © GP

On ajoute le grand chariots de fromages affinées de Josiane Déal et de René Pelligrini, avec la brousse du Rove (frais, cendré, poivré, au thym)  et le pélardon des Cévennes en version tendres. Plus des desserts de choix: ganache Caraïbes avec citron vert, sorbet cacao amer ou rhubarbe et fraise laquées au sirop épicé, spéculos crémeux et croustillant.

Agneau en trois façons © GP

Agneau en trois façons © GP

Les vins jouent le jeu de la grande région, avec le splendide châteauneuf du Pape de Pierre André et l’excellent côte du rhône de Réméjeanne tarifé sagement 35 €). Le service va de l’avant, l’atmosphère est complice. Voilà, à l’évidence, entre Provence et Languedoc, une maison heureuse, qui sait cacher ses plaisirs avec délicatesse.

Rhubarbe et fraise laquées © GP

Rhubarbe et fraise laquées © GP

Le Prieuré

7, place du Chapitre
30400 Villeneuve-Lès-Avignon
Tél. 04 90 15 90 15
Menus : 40  (formule déj.), 50 (déj., vin c.), 78, 88, 98 €
Carte : 110-120 €
Fermeture hebdo. : Fin novembre à début avril
Site: www.leprieure.com

A propos de cet article

Publié le 17 mai 2014 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Prieuré