Imperator

« Nîmes: la renaissance de l’Imperator »

Article du 1 décembre 2013
Décor © Maurice Rougemont

Décor © Maurice Rougemont

Il y a le jardin qui garde son charme même l’hiver, le bar dédié à Hemingway, grand fan des corridas qui eut ici ses habitudes,  son salon d’entrée chaleureux, ses chambres qui se rénovent, sa fraîcheur et sa gaité. Autant dire que ce palace en devenir connaît une vie neuve. La maison demeure le repaire traditionnel des stars de la féria nîmoise. Repris par Serge Sanchez, qui tente de lui redonner un lustre, il est géré avec entrain par le jeune Christophe Chalvidal, qui y croit.

Plats, chef, service © Maurice Rougemont

Plats, chef, service © Maurice Rougemont

Cet ancien du Martinez à Cannes, donne du tonus à la maison et un regain de foi, tandis que le chef Thierry Plaideau, passé notamment à l’Oustau de Baumanière et chez Bocuse, travaille le produit régional en finesse. En saison de truffe et de champignons, il mitonne une jolie émulsion de panais à la truffe italienne, des saint-jacques rôties à la truffe noire avec navets, coques et daïkon, sans omettre un ris de veau braisé meunière et des cèpes aux fleurs de courgettes, carottes et artichauts à la truffe.

Service en salle avec vue sur le patio © Maurice Rougemont

Service en salle avec vue sur le patio © Maurice Rougemont

On n’oublie pas la carte des vins avec ses inclinaisons languedociennes de qualité. Ni, in fine, le gourmand dôme de chocolat sur truffe croustillante avec fruits caramélisés, pistache en « éponge » et glace spéculos. Tonique et prometteur, en vérité.

Imperator

quai de la Fontaine
30900 Nîmes
Tél. 04 66 21 90 30
Chambres : 140-260 €
Menus : 27,50 € (déj.), 36, 46, 70 € (dégustation)
Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi, dimanche soir
Site: www.hotel-imperator.com

A propos de cet article

Publié le 1 décembre 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Imperator