Le davoli

« Bordeaux: le sérieux de Davoli »

Article du 14 octobre 2013
La façade © Maurice Rougemont

La façade © Maurice Rougemont

Davoli? Pas une table italienne, mais le lieu sage avec pierres grattées et tables bien mises de David Grangier, le chef, et Olivier Rouland, l’homme de salle. Le premier a travaillé chez Ramet, Porthos, Laurent Saudeau au Manoir de la Boulaie à Nantes et chez Coutanceau à la Rochelle, tandis que le second a « fait » Senderens, Ducasse et Coutanceau, où ils se sont rencontrés. Le style maison est franco-français, net , précis, sans bavure. Il y a les menus sages, les idées du jour, les plats de saison, les vins biens vus.

David et Olivier © Maurice Rougemont

David et Olivier © Maurice Rougemont

Le tartare de boeuf Bazadais aux condiment, l’encornet strié avec sa rémoulade de céleri et moules, le carrelet au fenouil confit, comme le ris de veau coloré avec ses barbajuans aux courgettes et curry à l’ancienne ont un goût franc de revenez y. On ajoute les desserts pleins d’envolée comme le délice de pomme pressé avec crumble de vanille sauce caramel et glace vanille bourbon. Que du sérieux juste de ton et précis dans ses goûts.

Délice de pommes © Maurice Rougemont

Délice de pommes © Maurice Rougemont

Le davoli

13, rue des Bahutiers
33000 Bordeaux
Tél. 05 56 48 22 19
Menus : 18 € (formule, déj.), 29,50, 39, 50, 58 €
Carte : 60-70 €
Horaires : 12h15-13h30, 19h30-21h30
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Site: www.ledavoli.com

A propos de cet article

Publié le 14 octobre 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le davoli