La Mado

« Aix-en-Provence: les charmes de la Mado »

Article du 26 septembre 2013

Décor © Maurice Rougemont

Décor © Maurice Rougemont

Cette brasserie ancienne (c’était la Madeleine), qui a fait peau neuve, non sans élégance sous la houlette de Jérémy Etienne et Guillaume Wauquier, est devenu l’un des événements permanents du vieil Aix. On vient prendre le soleil sur la terrasse aux beaux jours, face au Palais de Justice, boire un verre, en s’imaginant non loin de la mer et du port chez Sénéquier, sans omettre de sacrifier aux douces vertus d’une cuisine à la classique et tendance. Carpaccio de saumon mariné à l’aneth, tartare de thon rouge aux dés de pomelos, grosses gambas décortiquées, risotto au mascarpone et andouillette grillée ou tagliatelle aux quatre fromages se mangent sans faim. Il y a aussi les sushis, sashimis et « assiettes japonaises », issus du sushi bar, les jolies viandes (veau milanaise, entrecôte d’Angus XXL), les gaufres cuites sur place et la crème brûlée à la vanille de Madagascar. Bref, un lieu d’ici et d’ailleurs, un peu parisien, un brin tropézien, donc très aixois.

Assiette japonaise © Maurice Rougemont

Assiette japonaise © Maurice Rougemont

La Mado

4, place des Prêcheurs
13100 Aix-en-Provence
Tél. 04 42 38 28 02
Menus : 23,50 € (formule, déj.), 25 (« wakaba »), 35 € (dîn.)
Carte : 45 €
Horaires : 11h-15h30, 17h-23h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.lamado-aix.com

A propos de cet article

Publié le 26 septembre 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Mado