> > > > Bistrot Belhara
12

Bistrot Belhara

« Paris 7e: notez ce Bistrot Belhara sur votre carnet d’or! »

Article du 9 septembre 2013
La façade © GP

La façade © GP

C’était Léo le Lion, une « petite boîte » comme les aimait Curnonsky, c’est devenu l’antre Thierry Dufroux. Avec quelques coups de pinceaux, de jolis luminaires, de la fraîcheurs, gardant banquettes, comptoir et céramiques d’avant, ce vrai chef, formé chez Loiseau, Guérard, Ducasse et Arrambide, qui dirigea les fourneaux du Bistrot Volney à sa meilleure époque, a créé un événement de quartier. Le lieu a du chic et du charme, la cuisine délivrée au gré de formules malicieuses n’en manque pas.

Thierry Dufroux (droite) et son second © GP

Thierry Dufroux (droite) et son second © GP

L’enseigne, clin d’oeil au pays basque et à la côte luzienne, rappelle que Thierry a été élevé au pays basque. De fait, il y a l’accent du pays ici ou là. Effilochée de lapin confit au romarin avec échalotes confites et oeuf mollet, poêlée de girolles, jambon des Trois Fermes et saucisse Txirula plus chorizo et boudin sur la planche, rémoulade de céleri au haddock ont du tonus, de la fraîcheur, du caractère.

Poêlée de girolles © GP

Poêlée de girolles © GP

Effilochée de lapin © GP

Effilochée de lapin © GP

Rémoulade et haddock © GP

Rémoulade et haddock © GP

Le pavé de maigre avec son risotto arborio au vert, comme la morue en brandade ou le canard croisé frotté au piment d’Espelette avec ses figues de Solliès sont du même tonneau. La carte des vins recèle une flopée de jolis flacons à bons prix (comme ce saint nicolas de bourgueil à 17 €, ces jolis crus de Loire et du Berry autour de 20 €, ce tannat signé Brumont, ces appellations satellites de pomerol ou st émilion, comme le château des ormeaux cuvée prestige à 38 € le 2008).

Maigre et risotto © GP

Maigre et risotto © GP

Brandade © GP

Brandade © GP

Et les desserts (pêches pochées aux épices et glace vanille infusée à la gousse de vanille Bourbon, coulant de chocolat Saint Domingue aux amandes caramélisées et sorbet framboise, ce sablé vanille aux figues et glace pistache) suivent le mouvement. Service pro, et même enlevé. Bref, ça ressemble à s’y méprendre à un coup de coeur de rentrée…

Chocolat et sorbet framboise © GP

Chocolat et sorbet framboise © GP

Sablé vanille, figues, glace pistache © GP

Sablé vanille, figues, glace pistache © GP

Pêche pochée et glace vanille © GP

Pêche pochée et glace vanille © GP

Bistrot Belhara

27, rue Duvivier
Paris 7e
Tél. 01 45 51 41 77
Menus : 22 (formule, déj.), 30 (déj.), 35 (dîn.), 50 (dégustation) €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Invalides, Ecole Militaire
Site: www.bistrotbelhara.com

A propos de cet article

Publié le 9 septembre 2013 par

Bistrot Belhara” : 12 avis

  • Eury

    Cuisine magnifique, magique. Bravo Chef !

  • Emmanuelle Monod

    Ce bistro, j’en ai fait l’ouverture… Habitante du quartier, j’y suis allée dès le premier jour… Dans une rue confidentielle, j’y ai découvert une perle. La cuisine est délicate et toujours parfaite. Thierry, le chef, cuit le poisson comme personne. Tout y est juste, chaleureux et surtout généreux.
    Pour des soirées en amoureux, en famille ou entre amis, c’est un plaisir sans cesse renouvelé que de dîner là. Un petit mot pour le service : Frédéric et son humour valent le détour…

  • Agathe

    Des méthodes inacceptables. Alors que j’avais réservé pour 3 15 jours à l’avance, coup de fil le 14 au matin pour me demander si je confirmais et m’annoncer que c’était menu unique spécial st Valentin à 58€. Ne venant dans cette optique et pas fan, j’ai renoncé et trouve en dernière minute un resto qui ne fasse pas du marketing à 2 balles. La cuisine est peut-être bonne, je ne le saurai jamais. La mentalité est nulle ! Too bas.

  • sicnarf

    Une énorme déception. Insipide et ravioles de saint-jacques en entrée à oublier. J’ai d’ailleurs oublié la suite et pas pris de dessert. Coupe de champagne et vin corrects.

  • Éric Dronnoux

    Tout est absolument merveilleux au niveau des plats, un vrai régal ! En revanche, le plaisir est gâché par le garçon de service principal très désagréable et méprisant. Seul point faible, c’est dommage !

  • appert

    Très belle cuisine, sincère, inventive et généreuse.
    La table d’un chef dans un esprit bistrot.
    bonne suite et à bientôt.

  • Zaquine

    Une cuisine de saveurs (saint jacques dorées et risotto …) un accueil chaleureux. Une soirée très réussie !

  • laurence

    Jérome,

    êtes vous sûr de ne pas vous tromper de restaurant? parce que nous, au Belhara, on parvient tout juste à finir notre repas. A chaque fois (une dizaine depuis l’ouverture), on repart repus! là, c’est de la mauvaise fois, vous pouvez ne pas apprécier, mais ce n’est pas de la cuisine contemporaine avec 3 bouchées dans l »assiette, c’est un bistrot, et les quantités sont dignes des restaurants qui revendiquent ce nom! je l’affirme!… sauf si on se contente d’une entrée et d’un café mais là, mieux vaut aller manger à la sandwicherie du coin, ou chez Mac do, si on est affamé. Les frites, ça cale! allez, ne gâchez pas notre plaisir et celui des futurs clients clients au motif que malgré l’entrée+ le plat + le dessert + le café et les douceurs qui accompagnent le repas, vous aviez une envie de « reviens-y »!

  • jerome

    je ne conteste pas l’accueil, mais les portions sont tres pingres et je n’ai rien retrouvé de l’article parus dans Styles du 18 septembre 2013 ni du reste rien non plus sur cette page web.
    je ne recommanderai pas cette adresse contrairement au autres qui font des critiques élogieuses !

  • Dadoufd

    Excellente adresse!! très bonne cuisine avec de bons produits,service sympathique.Rapport qualité remarquable.A recommander..sans modération!!!

  • Didier

    Top!!! un service de grande qualité, une ambiance trés sympa et une excellente cuisine. Je le connaissais du Volnay. C’est super. Il faut y aller avant que ce soit surbooké

  • petiot

    une pépite au coeur de Paris! Comme tout bistrot digne de ce nom, on a le sentiment d’être un peu chez nous quand on arrive, tant l’accueil est chaleureux tout en restant très respectueux! Hubert et Frédéric chouchoutent les clients, les servent avec classe, et le chef cuisine des petites merveilles pour nos papilles. Quant au rapport qualité prix, il est imbattable!
    Nous y avons fait des déjeuners d’affaires, des diners en famille ou entre amis, et à chaque fois, la qualité de l’accueil, du service et de la cuisine nous ont bleuffés! un « bistrot » de grande classe!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Bistrot Belhara