2

Belle Vue

« Hegeney: connaissez-vous Frédéric Michel ? »

Article du 9 août 2013
Frédéric Michel © GP

Frédéric Michel © GP

Ce chef là vous le connaissiez déjà à l’Atelier du Sommelier de Niederbronn, si vous suivez ce blog avec fidélité. Un sage, un discret, un sérieux, un Normand de Coutances égaré en Alsace du Nord. Formé jadis à la Bourride (au temps de Michel Bruneau), passé chez Chibois à Grasse, puis Passard à Paris, avant de demeurer dix ans au Laurent – où il fut le second d’Alain Pégouret, Frédéric Michel s’est mis à son compte dans la modestie. Il a racheté une demeure sage sise en lisière de la forêt d’Haguenau, non loin de Morsbronn. Le décor est sobre, jouant la pierre, les couleurs tendres et grèges. La carte joue la modestie et la fraîcheur, mais aussi la netteté. Il y a du talent, du savoir-faire du doigté.

Oeuf coque aux quatre épices © GP

Oeuf coque aux quatre épices © GP

Oeuf poule au velouté de petits pois © GP

Oeuf poule au velouté de petits pois © GP

Gambas en papillote © GP

Gambas en papillote © GP

Témoin, l’amuse gueule avec cet oeuf coque à la crème, quatre épices et balsamiques et cet autre oeuf poché au velouté de petits pois qui vous mettent le palais au net. Ou cette tranche de ballotine de foie gras de canard au pain toasté, ces gambas en papillote croustillante au pesto, sur le modèle des fameuses langoustines du Laurent (et de Robuchon, qui conseilla la maison) ou encore le splendide saint-pierre parfumé à la citronnelle, avec ses légumes (petits pois craquants) et champignons (girolles) du moment.

Saint-Pierre © GP

Saint-Pierre © GP

Blanquette de lotte © GP

Blanquette de lotte © GP

Il y a encore la blanquette de queue de lotte, la « carbonara » gourmande de rognons de veau (aux tagliatelle al dente) à la moutarde de Mietesheim, le suprême de poulet jaune d’Alsace aux pâtes fraîches. Plus des desserts assez bluffants: glace vanille minute, joliment crémée (aussi bonne qu’au Laurent, où elle est fameuse, c’est dire!) avec son caramel au beurre salé et tarte sablée fraise et rhubarbe avec son sorbet rhubarbe.

Poulet jaune et pâtes fraîches © GP

Poulet jaune et pâtes fraîches © GP

Carbonara de rognons © GP

Carbonara de rognons © GP

Un mot sur les prix tendres, y compris ceux des vins bien choisis, riche pinot blanc Kritt de Kreydenweiss à 22 € ou splendide  et si fruité mercurey la Perrière de chez Roux à 31 €, plus les menus équilibrés. Voilà une maison où l’on voudrait avoir son rond de serviette !

Glace vanille minute et son caramel © GP

Glace vanille minute et son caramel © GP

Tarte fraise rhubarbe © GP

Tarte fraise rhubarbe © GP

Belle Vue

1 route de Haguenau
67360 Hégeney
Tél. 03 88 09 32 28
Menus : 15 (déj., sem.), 23, 31, 41 €
Carte : 40-50 €
Fermeture hebdo. : Mardi soir, mercredi, samedi midi
Site: www.hegeney-bellevue.fr

A propos de cet article

Publié le 9 août 2013 par

Belle Vue” : 2 avis

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Belle Vue