> > > > La Ferme Ostalapia
6

La Ferme Ostalapia

« Ahètze: honneur à Christian Duplaissy »

Article du 16 mai 2013
Christian Duplaissy face à la Rhune © GP

Christian Duplaissy face à la Rhune © GP

On vous en parlé plusieurs fois. L’endroit demeure célèbre, même si le Michelin l’oublie. Tout le pays basque et ses supporters vient se faire fête dans cette ancienne ferme transformée en auberge de bonne compagnie sous la houlette du délicieux Christian Duplaissy. Ce natif de Mont-de-Marsan, devenu basque avec passion, qui tint jadis la Tantina de Burgos à Biarritz, a fait de lieu hors norme son domaine. Il a doublé la mise avec Ostalamer côté St Jean de Lutz, au quartier Actotz. Reste que sa première demeure aux champs, avec ses cinq chambres délicieuses, sa vue sur la Rhune depuis la longue terrasse, les salles en dédale, avec force bois, tableaux régionaux et cheminée, possède du caractère.

Chipirons © GP

Chipirons © GP

L’accueil truculent du maître de céans, qui manie l’humour avec a pince à gros sel, est pour beaucoup dans le succès de la demeure. Comme l’ambiance chaleureuse, drôle et complice. Mais les produits sont frais et de qualité, la cuisine suit avec une équipe de jeunes gens dynamiques et motivés qu s’activent à faire plaisir à tous sans prise de tête. Au programme: chipirons sautés, grosses asperges blanches des Landes, anchois frais, foie gras, boudin noir, merlu à l’espagnole (pour deux, avec huile d’olive, trait de vinaigre de jerez, piment d’Espelette), côte de boeuf sur la planche ou plats de bonne compagnie bourgeoise renouvelés quotidiennement font plaisir.

Merlu à l'espagnole © GP

Merlu à l’espagnole © GP

On boit, pour rester dans la note locale, le Txakoli de Txomin Etzaniz, l’irouléguy d’Abotia ou de Brana, sans omettre de sacrifier, in fin, à la tarte Amatxi, au Tiramitaxu ou encore à la soupe de fraises servie en profiteroles. Ah, la belle maison!

Fraises en profiteroles © GP

Fraises en profiteroles © GP

La Ferme Ostalapia

2621 chemin d’Ostalapia
64210 Ahetze
Tél. 05 59 54 73 79
Chambres : 65-155 €
Carte : 45 €
Site: www.ostalapia.fr

A propos de cet article

Publié le 16 mai 2013 par

La Ferme Ostalapia” : 6 avis

  • hirigoyen

    Je ne peux hélas que confirmer les avis précédents.
    La cuisine était encore bonne il y a 3 ans mais depuis c’est devenu de l’abattage.
    Le service est très expéditif et le reste c’est juste la cata…
    Comme un autre commentateur, nous y sommes retourné en pensant que c’était une mésaventure exceptionnelle mais la dernière fois en juillet c’était pire encore, et pourtant la terrasse n’était pas pleine et l’équipe pas vraiment surchargée… A FUIR !!!!!!!!!

  • Julien

    Je vais faire une critique, peut-être que je vais me faire insulter mais ce n’est pas bien grave, comme c’est déplacé et vulgaire…ça ne compte pas…Bref, je connais bien l’établissement depuis des années. Il y a encore 3/4 ans, j’aimais ce lieu, et cette cuisine. Le lieu d’abord, un site exceptionnel, une vue époustouflante. La cuisine, bonne et simple.
    Le lieu n’a pas changé, et c’est tant mieux !
    En revanche, la cuisine est devenue une catastrophe, que dis-je, une horreur.
    Il y a deux ans, expérience cata, cote de boeuf immangeable, tout comme les poissons pour les enfants…
    En gros, nous avions constaté que la qualité avait énormément baissé. Je m’étais juré de ne plus y repassé.
    Mais l’année suivante (donc été 2016) nous nous sommes dit que c’était peut-être le mauvais soir, la mauvaise expérience…Alors nous avons souhaité donner une seconde chance…très mauvaise idée…L’expérience fut pire encore, maintenant c’est certain, nous n’y retournerons plus jamais…

  • tanaz

    C’est sérieux ? Comment peut on traiter un client pareillement ? Vous perdez le client, son entourage à qui il risque de dire du mal de votre établissement et tous les internautes qui passent ici qui ne veulent surement pas se faire insulter de sans couilles en allant à l’hôtel. C’est fou ces établissements qui oublient que le roi c’est le client. C’est lui qui paye, c’est lui qui vous nourrit, qui vous fait vivre. Est-ce qu’on traite le roi de sans couilles ? Clairement pas, non.

  • alsaco

    pourquoi traiter ce client de sans cojones, peut être devriez vous voir s’il ne faut pas mettre un peu d’ordre dans la boutique, vu les prix pratiqués, je pense que le client a tout de même le droit de laisser un commentaire

  • Ostalapia

    Pourquoi tu le dis pas en face?
    Sans couilles

  • Etter

    Séjour 1nuit 29 août.(pour la 3ème année consécutive)
    Bel endroit, superbe vue, belle chambre spacieuse, très agréable.
    Accueil déplorable : glacial, sans un sourire, ton et attitude inadmissibles à contrecourant de l’hospitalité basque.
    Sentiment : nous dérangeons manifestement l’emploi du temps de la personne sensée nous accueillir. Son seul souci est de faire payer la chambre et de la libérer au plus vite pour « faciliter le service » (dixit).
    Petit déjeuner (10€/pers) service robotisé et composition décevante.
    Ou est l’âme que nous apprécions à Ostalamer ?
    Le cadre n’est pas tout.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Ferme Ostalapia