5

Daranatz

« Bayonne/Biarritz: le chocolat, c’est Daranatz »

Article du 16 mai 2013
Jean-Michel Barate et son épouse © GP

Jean-Michel Barate et son épouse © GP

Bayonne? La capitale du chocolat français. Elle est la première cité hexagonale à fabriquer le chocolat, dès 1496. Expulsés d’Espagne et du Portugal, les Juifs y apportent cette délicatesse, découverte dans les colonies d’Amérique latine par les conquistadors. Réputé pour ses vertus aphrodisiaques et reconstituantes, le cacao se buvait alors en breuvage chaud additionné d’épices. Pour contourner l’interdiction de l’importer d’Espagne, les juifs bayonnais du quartier Saint-Pierre (que l’on nommait « la nation portugaise ») les font directement venir d’Amérique du Sud. En 1661, les chocolatiers de Bayonne se liguent en corporation et travaillent la divine fève à la pierre, se déplaçant chez les clients pour le fabriquer sur commande.

Les ganaches © GP

Les ganaches © GP

Les artisans aujourd’hui, qui veillent sur la qualité de la fève, des préparations, du goût du vrai chocolat, demeurent nombreux. Sous la houlette de Jean-Michel Barate de Daranatz, ils se sont ligués en guilde, à l’image de celle du XVIIe siècle. Jean-Michel, qui fut apprenti historien avant de devenir chocolatier passionné et artisan de qualité, reprenant l’affaire de ses beaux parents avec sérieux, prêche le bon exemple dans ses ateliers anciens. Sa boutique, établie depuis 1890 sous les arceaux du Port Neuf, vend ses épatantes ganaches: créole (chocolat noir parfumé au rhum), caracas (aux fèves de cacao), gauguin (à la noix de coco), moctezuma (aux épices et fleur d’oranger), qui sont autant de trésors cultivant l’amer avec subtilité. L’ensemble, fort peu sucré, est d’une qualité constante. En sus, de jolis tourons, d’exquis caramels et des tablettes au chocolat joliment enveloppées de couleurs vives, parfumées au piment d’Espelette, à la fleur de sel, au gingembre confit, à la cannelle et aux épices. On trouve également, et depuis 1930, une boutique Daranatz à Biarritz.

Le service © GP

Le service © GP

Daranatz

15, Arceaux du Port-Neuf
64100 Bayonne
Tél. 05 59 59 03 55
Site: www.daranatz.com

Autre adresse : Daranatz, 12, avenue Foch, 64200 Biarritz. Tél. 05 59 24 21 91.

A propos de cet article

Publié le 16 mai 2013 par

Daranatz” : 5 avis

  • Gréciet

    Reçu en cadeaux de ma soeur un balotin de 400gr de chocolat la plupart delicieux mais l’assortiment oubli les meilleurs dont certains absents et vous envahissent de leur chocolats au lait sans intérêts surtout ceux à la feuillantine de je ne sais quoi et de plus trop sucrés .
    Pas un seul à la pistache ( un must ) ni même piment d’espelette entre autres .
    Donc à éviter absolument les balotions préparés d’avance .
    Je suis de Bayonne ou on trouve les meilleurs chocolats mais les temps changent et j’ai mes chocolatier d’exeption à Paris .
    J’ai donc remercie ma soeur pour son cadeau mais lui ai dis de s’abstenir de vouloir me faire plaisir .
    Les pâtes d’amandes excellentes sauf celle à la noix ce coco pour faire exotique helas c’est tendance .
    Tout comme les chocolat à la noix de coco d’ailleurs !
    Si je viens à Bayonne je choisirais mes chocolats préférés de chez vous Daranatz et surtout pas de balotins .
    Merci
    Mr Louis Gréciet

  • Eleonore Merkel Rossinelli

    Chocolats fameux …les meilleurs degustés a ce jour malgré notre selection rigoureuse sur ce produit …

  • Bonjour,
    juste pour vous signaler que l’adresse du site internet du chocolatier Daranatz est : http://www.daranatz.com
    Merci
    Xavier

  • Lesourd

    Bons chocolats
    Attention quand même à la concurrence
    Pas négligeable….
    Quant à l accueil très moyen
    Refuser un ballotin pour y mettre 4′ » bouchées »
    12 euros quand même
    J ai toujours pas compris
    Vieille école sûrement….

  • Gilles, je pense que vous avez certainement voulu dire « On trouve également, et depuis 1930, une boutique Daranatz à Biarritz »… et non à Bayonne.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Daranatz