> > > > Les Petites Canailles

Les Petites Canailles

« Paris 11e: Farid et ses petites canailles »

Article du 10 mai 2013

Notre avocat gourmet Didier Chambeau a découvert la neuve maison de Farid Saïdi. Une jolie pioche.

Farid (à droite) et son équipe © DD

Farid (à droite) et son équipe © Didier Chambeau

Avec un savoir-faire et une maîtrise que nous lui connaissions au 122 Grenelle, Farid Saïdi, qui continue d’officier dans le quartier des ministères avec succès, plonge tête baissée dans le populaire canaille et gourmand pour le plus grand plaisir d’une clientèle rapidement fidèle. Son nouveau lieu? Un ancien et vaste café entièrement rénové, du presque neuf avec du vrai vieux qui vient des Puces, mixant meuble boulanger en marbre de Carrare, horloge de sous-marinier fixé en angle, plaque émaillée de vieille réclame sur un mur en grosses pierres apparentes, sol en parquet et carrelage d’époque, gros radiateur en fonte, chaises et tables de bistrot en bois, et pour séparer la salle de la cuisine, un vieux vitrail en verre et plomb chiné à Saint Omer.

Pressé de poireaux vinaigrette © DD

Pressé de poireaux vinaigrette © DD

Une ambiance comme on l’aime, l’art de recréer une atmosphère, celle du vieux Paris. Hedi Saïdi, fils de Farid, assisté de Nicolas et de Sébastien, casquettes de bistrotier vissées sur la tête, ont pris les rênes de ces braves petites canailles, ouvert de 8 heures à 2 heures du matin, 7 jours sur 7 ! Le sympathique Franck Marzougui, ancien des brasseries Flo et du café Lino officie derrière les fourneaux et la ravissante Anne Sophie est tout sourire en salle.

Millefeuille d'avocat et betterave © DD

Millefeuille d’avocat et betterave © DD

La devise : « produits de qualité à petit prix » dans ce quartier de moins en moins popu et de plus en plus bobo. Une ardoise sans cesse en mouvement, un pain de l’excellent Thierry Breton, des vins de vignerons pour bourse presque plates ou petits budgets, un mille feuilles d’avocat et betterave menthe et gingembre ou un pressé de poireaux vinaigrette au parmesan, confit et cuit à la vapeur affiché tranquille à … 5 €.

Carré de cochon Iberico © DD

Carré de cochon Iberico © DD

Pure gourmandise que ce Parmentier de pied de cochon aux cèpes et foie gras. Rôtisserie du jour : carré de cochon Iberico au miel d’acacia et fines épices, fondant et délicieux, un must accompagné d’une généreuse purée maison. On change de produit chaque jour : poularde de race, agneaux, cochons de lait. Pour les snackers, hamburger maison au cheddar, cantal et parmesan, accompagné de frites Agria coupées au couteau, ou hot-dog new-yorkais, oignons crispy, confiture d’oignon et oignon rouge. Des desserts simples, délice de mascarpone chocolat, marrons et spéculos, brioche italienne façon pain perdu, crème brulée.

Hamburger maison © DD

Hamburger maison © DD

Une ambiance jeune, un lieu potache pour de vraies petites canailles ou de grands enfants qui sont ici chez eux, un endroit où se retrouver après 22 heures sans avoir peur de déranger, voilà une neuve et rare adresse pour se sustenter sans casser sa tirelire.

Mascarpone chocolat © DD

Mascarpone chocolat © DD

Les Petites Canailles

80 rue Amelot
Paris 11e
Tél. 01 43 38 92 34
Menus : 9,90 € (formule, déj.)
Carte : 20-30 €
Horaires : 8h-2h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Saint-Sébastien - Froissart

A propos de cet article

Publié le 10 mai 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Petites Canailles