> > > > Monsieur Bleu au Palais de Tokyo
8

Monsieur Bleu au Palais de Tokyo

« Monsieur Bleu (Paris 16e): c’est là qu’il faut être »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 2 mai 2013
Gilles Malafosse au comptoir © GP

Gilles Malafosse au comptoir © GP

Voilà le nouvel endroit qui compte à Paris: un vaste espace, côté Sud, du Palais Tokyo, qui fut vide, abrita des archives, a été revu en café-brasserie à la fois chic et sobre, avec ses fauteuils ultra moderne, un brin néo années 1960, ses matières intemporelles, entre plâtre et marbre, avec incrustation de Lalique sous verre, le tout signé du talentueux designer Joseph Dirand, Aux commandes, Gilles Malafosse, vu au Petrus, place du Maréchal Juin et dont le père Jacques tient le Flandrin, avenue Henri Martin, avec ses associés, issus de l’événementiel, Laurent de Gourcuff et Benjamin Cassan.

Cadre © GP

Cadre © GP

La bonne surprise est également gourmandes, avec, aux commandes des fourneaux, le jeune Benjamin Masson. Ce Vannetais, tôt formé au Pressoir à Saint Avé avec Bernard Rambaud, puis chez Jacques Guillo à l’Auberge Grand-Maison de Mur-de-Bretagne, avant de passer à Paris au Petrus, ne badine pas avec la qualité, même servie en nombre. Le lieu est neuf, il va faire beaucoup de couverts, ouvrira une terrasse près de la Seine et de la voie express, dès que le temps sera au beau.

Salade niçoise © GP

Salade niçoise © GP

Pour l’heure, la maison se remplit vite et nul ne se plaint de la belle salade niçoise au thon frais, des asperges blanches sauce hollandaise, de la poêlée de supions au chorizo, poivrons et piment d’Espelette, du vitello tonnato avec sa crème de thon aux câpres ou encore de la dorade royale aux artichauts barigoule.

Poêlée de supions © GP

Poêlée de supions © GP

En dessert, on craque pour la Pavlova aux fraises, qui revisite la meringue glacée de façon gourmande et légère, mais la salade d’oranges sanguine à la fleur d’oranger fait une issue rafraichissante. Belle carte des vins de tous les terroirs (sauf l’Alsace!), dont un crozes hermitage Equinoxe de Maxime Graillot qui fait un bien joli flacon.

Pavlova aux fraises © GP

Pavlova aux fraises © GP

Monsieur Bleu au Palais de Tokyo

20, avenue de New York
Paris 16e
Tél. 01 47 20 90 47
Carte : 45-65 €
Horaires : 12h-2h
Métro(s) proche(s) : Alma - Marceau
Site: monsieurbleu.com

Monsieur Bleu au Palais de Tokyo” : 8 avis

  • Sophie L

    Un accueil déplorable…au niveau du vestiaire où de jeunes demoiselles qui se prennent pour des mannequins font passer les habitués avant vous… Ces personnes vous regardent de haut et pire encore vous laissent aller malencontreusement sur la terrasse (qui ressemblait à une porte de sortie) referment la porte à clé derrière vous et gloussent en vous revoyant revenir vers la porte. Heureusement qu’une âme masculine a eu pitié de nous et nous a ouvert la fameuse porte nous permettant de revenir dans la salle. Je ne vous cache pas notre sentiment d’humiliation quand nous les avons vu rire de nous devant les autres clients. C ‘est tout simplement honteux !

  • LEBRUN

    nous y avons diné hier soir.
    4 entrées différentes,4 plats différents.Succès total.
    Cuisine a la fois raffinée, originale,service parfait ,attentionné et rigoureux,
    décors grandiose et contemporain.Nous avons hate d’y retourner.
    sel

  • Bernard Gruiarde

    Pour un très jeune restaurant, il est au plus haut de son succès ! Ce fut une expérience très agréable pour nous ! J’y suis allé pour un diner à deux et nous avons passé une très bonne soirée ! Nous n’avons pas eu à faire à l’accueil désagréable qui semble avoir heurté une certaine partie de la clientèle. Les plats sont savoureux et élaborés, l’ambiance calme et branchée et les prix un peu élevés mais sans doute du à l’actuelle tendance du restaurant.
    A tester au moins une fois pour se faire son propre opinion !

  • clotilde

    Je n’avais jamais vu un service aussi médiocre depuis bien des années. Un personnel absolument incompétent et un manager qui se fiche parfaitement de ses clients car il se sent probablement en vogue pour le moment. Sa seule chance c’est l’effet de mode actuel. Je ne crois pas que ça va durer aux vues de la qualité inadmissible du service.

    Nous avions réservé depuis plusieurs jours une table en terrasse. L’après midi même le restaurant nous a rappelé pour être bien sûr que nous confirmions la table en terrasse.
    Mais à quoi bon puisqu’au moment où nous sommes arrivés, ils ont eu le toupet de nous diriger directement vers l’intérieur du restaurant, en veillant bien à nous mettre tout au fond vers le coin le plus obscur. Heureusement qu’on avait réservé il y a longtemps pour s’assurer d’être dehors!!!
    Même pas d’excuse ni même une once d’embêtement si ce n’est de nous dire droit dans les yeux « tant pis pour vous nous n’avons plus de place dehors ».

  • John T

    @ Htpf bravo, belle mentalité. En partant de ce principe, vous avez raison n’y allez pas !
    Pour ma part je m’y sent très bien. Accueil (sourire) et carte c’est parfait (foie de veau et thon mi-cuit). Attention au service (savoir ce qu’il y à dans les assiettes c’est mieux).
    Et puis juste pour boire un verre (barman vraiment sympa) ça marche aussi assez bien.

  • Htpf

    Un décor délicatement agencé pour qu’on y soit le plus mal possible, c’est tout un art, on ne restera pas trop longtemps c’est sur !! Alors on y mange bien ? tant mieux, moi ce décor juste en photo, me décourage même de venir voir !!

  • Ginette M

    BRAVO BRAVO BRAVO !!! Carte magnifique et assiettes bien servies. les desserts sont à tomber par terre. vivement l’été ( la chaleur !!!) pour la terrasse.

  • Eric S

    Endroit « mode », mais qu’est-ce qu’on y mange bien!
    Assiettes bien remplies, entrées qui ne coupent pas la faim, plats originaux, apétissants et bien servis, et que dire des desserts, mille feuilles, plutôt 10.000 feuilles, feuilleté craquant et crème gouteuse. Petit bémol, la table pour 4 à gauche du bar, en plein courant d’air, surtout pour novembre en mai.Vivement les beaux jours pour essayer la terrasse.
    Très, très belle surprise!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Monsieur Bleu au Palais de Tokyo