Le Bacon

« Cap d’Antibes: ma leçon de bouillabaisse au Bacon »

Article du 6 mai 2013
GP au Bacon © GP

GP au Bacon © GP

Cette maison, vous la connaissez, on l’a tant vantée. Le Michelin, un temps lui enleva son étoile … pour la remettre l’année d’après. Rien ne change, même si la jeune génération des Sordello est désormais aux commandes. Adrien dit « Didi », qui va toujours chercher le meilleur poisson à Forville, passe de temps en temps, quand il ne joue pas au golf à Mougins, David et Julien, ses deux fistons sont l’un en salle, l’autre en cuisine, Eve leur soeur est tout charme à l’accueil, Marc, le fils d’Etienne, le Didi, est à la caisse. Tandis qu’aux fourneaux, Romain Fromentel a remplacé Serge Philippin après l’avoir secondé. Bref, la légende continue sans que le changement ne marque de rupture.

Didi Sordello et le rosé © GP

Didi Sordello et le rosé © GP

Le service de la bouillabaisse © GP

Le service de la bouillabaisse © GP

On vient toujours prendre ici une formidable leçon de bouillabaisse, servis en deux fois, avec les cinq rois de la mer (galinette ou grondin, vive, saint-pierre, lotte et rascasse) cuits au petit point, sans excès, et surtout sans être réduit charpie, comme c’est si souvent le cas ailleurs, gardant leur fermeté et le goût, plongés dans une soupe de poissons joliment safranées, avec des pommes de terre joliment tendre. A part cela, les poissons crus aux herbes en salade, la fricassée de rouget tiède à l’estragon ou les poissons de la pêche du jour  (loup, daurade, sar, corb, chapon…) cuits à la vapeur, en papillote ou grillés au fenouil assurent avec maestria.

La bouillabaisse au plat © GP

La bouillabaisse au plat © GP

... et dans l'assiette © GP

… et dans l’assiette © GP

In fine, on hésite entre les mille-feuilles avec leur feuilletage arachnéens, avec leur crème légère, leurs fruits rouges frais comme l’onde. Le choix des jolis rosés (chapelle de Ste Roseline, Ste Marguerite, Esclans, Rasque ou Barbeyrolles). Le décor dans les tons blancs, rafraichi avec mesure au fil des ans, est en pleine jeunesse. Et la vue sur le cap d’Antibes est impériale autant quténivrante, quel que soit le temps.

Le mille-feuille © GP

Le mille-feuille © GP

Le Bacon

bd de Bacon
06160 Cap d'Antibes
Tél. 04 93 61 50 02
Menus : 55 (déj., sem.), 85 €
Carte : 180-220 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi midi
Site: www.restaurantdebacon.com

A propos de cet article

Publié le 6 mai 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Bacon