1

Le Séjour café

« Nice: le Séjour Café de Marina Geille »

Article du 11 février 2013

Une découverte niçoise d’Alain Angenost, notre correspondant de la côte d’Azur

Toute l'équipe © Alain Angenost

Toute l’équipe © Alain Angenost

Nice, retour gagnant pour Marina Geille qui a de qui tenir avec des parents comme Marilène, RP d’une célèbre maison de champagne et Renaud, breton de St-Malo, passionné de cuisine par sa grand-mère Mélanie, une véritable anthologie du homard. Après une belle carrière chez Unilever comme directeur Afrique, ce grand bourlingueur, devenu consultant pour PME, se lança dans la restauration avec un seul thème : la mer. Après une première ouverture réussie, le Bistrot du Port à Quiberon, le Sud l’attire et c’est à Menton qu’il crée les Viviers avant de les installer à Nice. En 2006, il les revend pour être plus près de son épouse.

La salle à manger © Alain Angenost

La salle à manger © Alain Angenost

Leur fille, Marina, dans la communication à Paris, mais ayant toujours baigné dans cette atmosphère, voulait revenir à Nice auprès de ses parents pour y créer un restaurant qui lui ressemblerait. C’est dans l’idée de recevoir comme à la maison, dans un décor original, tapissé de bonne humeur, de sourires à gogo, en partageant de bons vins et de belles assiettes que ses parents trouvèrent l’idée astucieuse et décidèrent de l’aider. À ses côtés, elle peut compter sur sa charmante maman à la bonne humeur communicative. En cuisine, elle a recruté une petite équipe motivée avec à leur tête pour sa première place de chef, Thomas Prod’homme, ancien second de Nicolas Sale, aux Pécheurs du Cap d’Antibes et du K2 à Courchevel. Dans ce Séjour parsemé de livres et d’objets aimés, on s’y sent bien et la cuisine n’a rien à cacher.

Pavé de colin © Alain Angenost

Pavé de colin © Alain Angenost

De là, sortent de belles assiettes, fraiches et ensoleillées, velouté de pomme de terre avec œuf de caille, tartare de saumon frais, verrine de courgette et brousse, risotto aux légumes, pavé de colin et lentilles, filet de daurade et fondue de poireaux, thon à la plancha, potiron et fenouil, magret de canard de la ferme, croustillant de rognon de veau et desserts de saison, gourmande tarte aux pommes et craquant Paris-Brest façon macaron. Vous voulez des moments chaleureux, alors directement de la cuisine au séjour de Marina, vous n’oublierez pas l’adresse.

Croustillant de rognons de veau © Alain Angenost

Croustillant de rognons de veau © Alain Angenost

Le Séjour café

11 rue Grimaldi
06000 Nice
Tél. 04 93 27 37 84
Carte : 35 €
Site: www.lesejourcafe.fr

A propos de cet article

Publié le 11 février 2013 par

Le Séjour café” : 1 avis

  • fossati elsa guido

    nous venons de lire les articles alléchants de votre table, quelle merveille !
    sommes très heureux de votre belle réussite et que tous nos vœux vous accompagnent sur cette belle route que vous avez choisie.
    Bravo Marina, nous sommes très fiers de toi et qui sait….peut être qu’un jour nous passerons vous voir! gros bisous à toi, papa , maman et ton frère

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Séjour café