Shéhérazade

« Fès: la délicatesse du Shéhérazade »

Article du 23 août 2010

Il est l’hôte de charme du coeur de la médina de Fès. Aubergiste à ses heures (doucement) perdues et psychanalyste de profession et en exercice (mais son épouse Najiba est également architecte), Abdelhai Ben Ghazi veille avec soin, avec son fils Amine, ancien élève de l’école hôtelière de Lausanne, sur un palais XIXe converti en halte de luxe. Avec ses chambres et suites de charme et de prix, son patio, sa piscine, son jardin, sa cuisine de haut niveau.

Ses quatorze variétés de salades fines (dont celle, exquise, à la tomate confite, mais aussi le zaalouk d’aubergines, les carottes au cumin et à la fleur d’oranger), la pastilla au poisson et  fruits de mer, le délicat feuilleté au fromage blanc, le poisson farci à la mode fassi et le quartier d’agneau aux artichauts sauvages sont des mets raffinés, fuyant le gadget. En vedette: l’admirable couscous de caille aux fruits confits qui joue le sucré/salé avec délicatesse.

Le service est au petit point, les vins du nouveau Maroc sont au rendez-vous et la pastilla au lait et aux amandes fait une issue de classe.

Shéhérazade

23 Arsat Bennis Douh
30000 Fès
Maroc
Tél. +212 535 74 16 42
Chambres : 120-500 €
Menus : 25-36 €
Site: www.sheheraz.com

A propos de cet article

Publié le 23 août 2010 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Shéhérazade