> > > > Le Petit Bouchon
3

Le Petit Bouchon

« Dijon: le bouchon des Diolot »

Article du 12 septembre 2012

James Diolot © Maurice Rougemont

James et Christelle Diolot ont repris un petit bistrot un peu excentré au charme un brin lyonnais. Le lieu est convivial, les prix tendres, les vins de soif bien vus. On ajoute que James, vrai cuisinier/pâtissier, formé jadis à à l’Auberge Gourmande de Velars/sur/Ouche, passé aussi au Sofitel  Thalassa de Quiberon, comme jadis au Chapeau Rouge dijonnais et au Café du Centre à Noiron-sous-Gevrey sait cuisinier avec l’accent d’ici.

Oeufs en meurette © Maurice Rougemont

Foie gras mi-cuit aux figues, œufs en meurette,  Parmentier d’escargots, tête de veau sauce gribiche, sandre au velouté fumé de champignons ou poulet Gaston Gérard ont du peps et du caractère. La formule du midi est bien vue. La maison n’a qu’un défaut : fermer au dîner !

Ambiance © Maurice Rougemont

Le Petit Bouchon

19, rue de Mulhouse
21000 Dijon
Tél. 03 80 72 26 79
Menus : 16,50 €
Carte : 30 €

A propos de cet article

Publié le 12 septembre 2012 par

Le Petit Bouchon” : 3 avis

  • Ollier emilie

    Je regrette je connais bien Mr diolot j ai été surprise que sa a changer propriétaire on y ai aller se soir pour la st Valentin un désastre !!!! Le froid gras noyer dans du Marc il avouer qu’il était fait d aujourd’hui normalement sa repose plusieurs jours !!! Poulet Gaston Gérard sans crème et sans fromage sans n est pas un!!!! Je n ai pas aimer du coup !! James diolot tu nous manque!!! J espère que nous diras si tu rouvre un autre Resto??

  • SAVARY

    M.Mme DIOLOT.. vous êtes regrettés, soyez-en certains. Surpris d’apprendre dimanche alors que nous sommes allés déjeuner dans votre ex. restaurant (l’appellation restaurant ne convient plus à cet Ets) que vous aviez vendu pour partir (parait-il) vers d’autres cieux. Sachez qu’au niveau cuisine, service, c’est totalement au-dessous de nul ; je modère mes propos. Incroyable. Immangeable ! – Nous avons fait part de notre très grand mécontentement au « gargotier » en lui précisant que dans peu de temps les clients ne mettront plus les pieds au « Petit Bouchon ». Il n’a fait qu’écouter. C’est un total désastre. A chacun son métier ; apparemment ce n’est absolument pas celui du repreneur. Il s’en rendra compte au fil des jours. A suivre.
    Bonne chance à vous deux dans vos futures activités. Bien cordialement.

  • Peter Best

    Et ce restaurant est fermé quand?

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Petit Bouchon