3

Klauss

« Le double jeu de Klauss »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 16 août 2010

Le service de la tarte flambée © GP

Voilà une simple auberge d’angle qui fait un tabac sur son bout de route à l’orée du pays de Hanau. Nous sommes à Dossenheim-sur-Zinsel, au carrefour des routes des Vosges du Nord. Gilles Walter, qui a repris la demeure l’an passé, draîne la grande foule des gourmets/gourmands – ce ne sont pas toujours les mêmes! – en balade dans les parages. Ce jeune  chef dynamique, plein d’idées, fou de bio, formé en cuisine comme en pâtisserie, chez Zinck à Niedersteinbach, Mischler à Lembach, Albrecht à Rhinau, Christian à Strasbourg, a transformé en Klauss avec un « K »,  la traditionnelle demeure Clauss d’ici.

Le Burger Alsacien © GP

La semaine, il joue la cuisine  du marché, avec des poissons joliment cuisinés, des hors d’œuvres frais, des menus alertes. Pour 13,90 €, l’autre jour, c’était une farandole de jolis hors d’œuvres genre croque monsieur de saumon ou mini salade César, puis un poulet au curry, enfin une omelette norvégienne. Mais cela change sans cesse. Et il y aussi la dorade royale aux petits légumes, le magret de canard aux cerises, le « burger » de caille au foie gras poêlé.

Tarte flambée gratinée © GP

Le week-end, Gilles a repris la tradition de Roby Clauss, qui était – est toujours- le spécialiste n°1 du chronométrage des compétitions de tennis internationales et assurait ici, le week-end, la poursuite de l’auberge familiale. Gilles, donc, lui a emboîté le pas sur ce terrain, jouant, lui aussi,  la tarte flambée à la paysanne (avec sa pâte un peu épaisse, version traditionnelle, gratinée au fromage ou aux champignons de Paris), sans oublier la fameuse assiette du bûcheron (cervelas et lard grillés, œuf au plat, salade de carottes et vertes), la salade strasbourgeoise  ou les grumbeerekiechle. Il a ajouté un beau registre de grillades avec des viandes de qualité, jouant le côté bio, les légumes, les crudités en rafales, notamment avec un bio joli « burger » alsacien avec bacon, volaille grillée, galette de pomme de terre.

J’oublie au passage le pot au feu en gelée de queue de bœuf et foie gras genre presskopf, l’assiette « nordique » de poissons fumés, les jolis desserts, style kougelhopf glacé aux raisins macérés au gewurz ou le vacherin glacé. Bref, la maison affiche complet, le service est dynamique, souriant, enlevé, le succès assuré dans les deux formules semaine ou week-end, signe qu’il y a place pour deux formules dans la même maison.


Klauss

154, montée du Tilleul
67330 Dossenheim sur Zinsel
Tél. 03 88 70 00 81
Menus : 13,90 €
Carte : 20-30 €
Site: restaurant-klauss.com

A propos de cet article

Publié le 16 août 2010 par

Klauss” : 3 avis

  • SCHWARTZ CL.

    Restaurant impeccable-présentation des plats super ainsi que la vaisselle.très bon souvenir.

  • LEMAN

    Tout simplement fameux à tous les niveaux : l’originalité des plats, la décoration de chaque assiette qui est sublime et bien sûr le raffinement.
    L’accueil est très chaleureux et en plus le patron a une approche artistique extraordinaire.

    Un pur bonheur d’avoir ce resto près de chez nous que j’ai découvert il y a peu de temps….

    Bravo !!!!

  • ARNOLD

    C’est notre « cantine familiale » du vendredi ou samedi soir ; les tartes flambées sont excellentes ; la carte a progressivement pris du volume et il devient difficile de faire son choix, tellement les propositions sont séduisantes (et changeantes !). Les viandes sont excellentes et les accompagnements toujours frais et savoureux. La presentation est toujours originale. Côté desserts, pas de fausse note : la formation en pâtisserie du maître des lieux se ressent pour notre plus grand plaisir.
    A noter que nous avons également testé en semaine les menus du jour : nous avons été épatés par le rapport qualité/prix : 14.5 Euros pour des amuses-bouche + entrée + plat + dessert !
    Un seul petit regrêt, le choix des vins, notamment pour les crus d’Alsace : les vins du justement renommé Etienne LOEW de WESTHOFFEN présents sur la carte de l’ancien propriétaire me manquent….

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Klauss