4

Stef

« Nancy: les pains de Stéphane »

Article du 31 juillet 2012

Stéphane Marchal © Maurice Rougemont

Stéphane Marchal, boulanger star de sa ville (avec le délicieux Fabrice Gwizdak), mitonne des baguettes tradition au levain craquantes, ficelles exquises, bâtard aux céréales, sans omettre d’offrir une gamme de viennoiserie et des brioches de qualité grande. Ce Nancéen, qui a appris chez Valence à Lunéville, est aussi un pâtissier fort sérieux. Tartes aux fruits, macarons, succès à la vanille et entremets chocolatés valent l’applaudissement.

Stef

3, rue Monseigneur Trouillet
54000 Nancy
Tél. 03 83 36 48 24
Site: www.stef-nancy.fr

A propos de cet article

Publié le 31 juillet 2012 par

Stef” : 4 avis

  • Lambert

    Stéphane Marchal sait sans aucun doute faire de l’excellent pain mais pas de la bonne pâtisserie.Je me demande même s’il la mange.Les religieuses sont recouvertes d’une épaisse couche de sucre fondant très coloré mais sans saveur, la crème est trop sucrée et on n’en sent plus le parfum.La pistache est parfumée à l’amande amère, est-ce vraiment de la pistache ou juste une crème parfumée et colorée? Le gâteau truffe est fade le goût du chocolat ne ressort pas.Très déçue, je ne recommencerai pas l’expérience.

  • MADAME STEF - herself

    Mais qui êtes-vous donc Michel S ???? Peut-être un ancien employé FRUSTRE de chez Stef ? ou un client un peu jaloux ? En France, dans le domaine du sport, par exemple, le 1er sur le podium est adulé, récompensé, admiré. Ses réussites sont justifiées et s’expliquent par son investissement, ses risques et ses entraînements. Contrairement à l’entrepreneuriat où celui qui réussit, est trop montré du doigt. On justifie immédiatement sa réussite par l’exploitation des autres. On veut sauver le 4ème qui est moins performant alors qu’en sport, le 4ème fera tout pour prendre sa revanche au prix d’un entrainement intensif.
    Sachez que qui que ce soit qui fabrique en nos murs est déjà une personne à qui un chef d’entreprise donne du travail et surtout une personne à qui ce même chef d’entreprise a transmis un savoir faire et un métier.
    En France, le respect n’est pas une recette difficile mais il vous manque certainement le tour de main que mon mari pourrait vous expliquer. Pour info, nous donnons des cours de pâtisseries, mais c’est payant ..
    Quoique je vous offre un bon GRATUIT pour travailler à partir de 2H du matin 6 jours sur 7 avec un patron qui exploite son personnel.
    C’est en effet Madame Stef elle même qui vous répond. SI c’est pas de l’amour, ça ?
    Si vous êtes un de nos employés, je me suis bien fait plaisir
    Si vous êtes un client, ravie de vous avoir perdu…
    Et pour un vrai nom de famille derrière un faux prénom, contactez nous à l’adresse mail stef-patissier@orange.fr.
    Prête pour continuer cette joute quoique vous êtes peut être trop occupé à la terrasse d’un café. Ils ont peut-être la WIFI ?
    Signé Pomponette, la femme du boulanger qui boit des coups au Pinocchio. Pagnol, comme vous nous manquez

  • corinne B.

    mon commentaire est en quelque sorte, en premier lieu une reponse a Michel S a qui j ai envie de dire : il n y a pas de bonne mecanique sans un moteur fiable!!!!
    ceci dit il convient de noter egalement que le plaisir du gout passe aussi par les nombreux plaisirs visuels que l on trouve chez Stef…….orchestrés par Madame Stef et tout son savoir faire!!!
    Tout n est que delice , serieux , et modestie ….
    bref l amour du metier enseigné avec rigueur par les maitres des lieux générera peut etre , chez leurs employés « meconnus  » un succes qui aujourd hui est LARGEMENT merité……

  • Michel S.

    « stephane marchal mitonne des baguettes craquantes & autres pains spéciaux etc… » bien qu’il ait été souvent apperçu aux terrasses des cafés alentours, mettant en doute SES grands talents de boulanger. Il peut remercier ses ouvriers qui, bien que méconnus, soient la réelle source de son succès.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Stef