La Maison Rouge

« Perpignan: le charme de la Maison Rouge »

Article du 19 juillet 2012

Cette demeure Art déco revue dans les tons rouges, aux confins du quartier Saint-Jacques, fut la demeure du poète Louis Bausil et de son frère Albert qui fut le Pygmalion de Charles Trénet. Elle est devenue une halte gourmande de qualité sous la houlette d’une jeune équipe en vogue. Françoise Chalade, la propriétaire, l’a rénovée avec joliesse, conservant ses souvenirs, la modernisant sans excès, l’ouvrant avec malice au dehors. Elle s’est associée au jeune chef Anata Sinuvong, ancien de Lasserre, époque Nomicos, le Bristol avec Fréchon, la Terrasse rue de Montessuy, qui connaît la musique moderne et en joue avec aisance Arnaud Guillemin dirige la salle, tandis que Dorothée Marie veille sur les habitués avec gentillesse. Les chaises design dans le goût scandinave avec leurs tissus gris ont du caractère. Le premier étage avec sa terrasse fait aussi lounge bar. Bref, on s’y sent vite comme chez soi.

On y ajoute la cuisine jeune et dans le vent, signée d’Anata, perpignanais d’origine laotienne, qui concocte avec finesse des choses fines sur le mode rustico-raffinées. Brick de boudin blanc et noir,  foie gras au chalumeau avec son chutney fraise/rhubarbe et sa betterave, carpaccio de cabillaud aux légumes confits, croustillant de poulet et bellota, calamars à la plancha sauce vierge ou encore Parmentier de bar à l’émulsion de parmesan sont fort bien vus. Il y a encore le poulet grillé aux gambas, sauce satay, en clin d’œil à ses racines asiatiques et de jolis desserts, comme le macaron moelleux au framboises, pistache et citron vert. Bref voilà une demeure de charme à découvrir.

La Maison Rouge

41, rue François Rabelais
66000 Perpignan
Tél. 04 68 73 72 09
Menus : 17,50 € (déj.), 33 €
Carte : 50 €
Site: www.la-maisonrouge.fr

A propos de cet article

Publié le 19 juillet 2012 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Maison Rouge