L'Office

« Courez à l’Office (Paris 9e)! »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 22 mars 2012

A l'Office © GP

Ce coin de Paris, qui marque la limite du 9e et 10e, devient sacrément gourmand. Il y a Albion à deux pas, mais aussi le Faubourg 113 ou encore Aux Deux Canards, sans oublier, côté maison de bouche, la Coopérative Latte Cisternino. Bref, il y a là tout un monde qui vit, mange, fait ses courses, sur lequel on pourrait s’attarder. Mais c’est de l’Office qu’il s’agit de parler aujourd’hui. La maison avait été créée par un ancien de chez Jamie Oliver à Londres. Elle a été reprise, avec allant et gaité, par Charles Compagnon, ancien du groupe Costes, barbu, joyeux, enthousiaste et compétent.

Turbot, avocat, pamplemousse © GP

Turbot, avocat, pamplemousse © GP

L’allure de bistrot moderne, avec ses tables simplement mises, ses mets à l’ardoise, ses bouteilles coups de coeur du moment, demeure. Aux fourneaux, le new-yorkais Kevin O’Donnell, qui a notamment œuvré chez le deux étoiles italien Del Posto, fait merveille à travers un menu que le marché du jour renouvelle à plaisir. Ce midi, le carpaccio à la roquette joliment assaisonné était garni de cromesquis de moelle (un délice!), le turbot cru mariné était flanqué de jolis légumes du jour, avocat et pamplemousse.

Ravioles de marrons et joue de boeuf © GP

Ravioles de marrons et joue de boeuf © GP

Il y avait aussi les asperges au lard à l’italienne et oeuf, la lotte aux coques, chorizo, chou chinois et pommes de terre, le poulet aux carottes et panais, les raviolis de marrons et à la joue de boeuf fondante. Sans omettre les fromages du jour (cantal et fourme d’Ambert) et les jolis desserts (panna cotta mangue et cardamome ou chocolat, noisettes, caramel). Le plus? Ce sont les vins malicieux choisis par Antoine, au verre ou en flacon. Comme ce superbe bourgogne blanc noiseté signé Trapet ou ce frais et riant sancerre rouge de chez Vacheron.

Chocolat et noisettes © GP

Chocolat et noisettes © GP

Bref, voilà à la fois de la cuisine, de l’esprit, du nerf, de la vie. Un lieu vivant, comme dirait Pierre Jancou, qui tient aussi sa maison du même nom, rue des Petites Ecuries à trois pas. C’est dire à quel point le quartier est riche et que cet Officie participe à sa densité avec assurance et réussite.

Le bourgogne de Trapet © GP

L'Office

3, rue Richer
Paris 9e
Tél. 01 47 70 67 31
Menus : 19, 24, 29 (déj .), 27, 33 (din.) €
Horaires : Jusqu'à 22h30
Fermeture hebdo. : Samedi midi, dimanche
Fermeture annuelle : 4 jours à Noël, 3 semaines début août
Métro(s) proche(s) : Grands Boulevards, Poissonnière

A propos de cet article

Publié le 22 mars 2012 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Office