> > > > L'Enfant Terrible
3

L'Enfant Terrible

« Rouen: le bistrot des Rigolot »

Article du 7 janvier 2012

Olivier et Mélanie Rigolot © Maurice Rougemont

Olivier et Mélanie Rigolot ont créé, en lieu et place du Vieux Carré, face à l’église St Maclou, ce bistrot bon enfant, avec son mobilier soigné, ses chaises signées Eames, son comptoir en bois. Le lieu a belle mine. La cuisine, exécutée au petit point et au fil du marché par Cyrielle Longer, vaut l’intérêt et la dégustation, tout comme le service alerte et les vins au verre (menetou salon du domaine de Chatenoy, bergerac de David Fourtout, côte du Roussillon village « Jean Julien » du domaine Séguéla) proposés avec verve par Olivier, qui a longtemps travaillé dans de belles maisons londoniennes.

Plats © Maurice Rougemont

Carpaccio au pesto, œuf en meurette et ses mouillettes, nems normands et ses petits légumes en julienne, saumon rôti au four avec sa brunoise, ses pommes vapeur, son infusion persil/ciboulette sont pile/poil. Cheese-burger, risotto végétarien, suprême de poulet vallée d’Auge jouent la « melting popote » avec doigté. En issue, nougat glacé au mascarpone garni d’abricots et pommes façon profiteroles avec crème glacée vanille, sauce chocolat chaud, sont de pures gourmandises.

Le décor © Maurice Rougemont

L'Enfant Terrible

234, rue Martainville
76000 Rouen
Tél. 02 35 89 50 02
Menus : 17,50 (formule), 22 €
Carte : 35 €
Site: www.lenfantterrible.fr

A propos de cet article

Publié le 7 janvier 2012 par

L'Enfant Terrible” : 3 avis

  • Laurence

    Le cadre a l’air vraiment sympa, j’adore la décoration design avec les chaises Eames ! Et le patron a l’air tout simplement sympa et bon vivant !

  • Victoire

    Découvert grâce à un cadeau smartbox, nous nous y sommes rendus entre amis.
    Le cadre est agréable,et la décoration soignée.
    Côté menu:
    le St Marcellin rôti en entrée compte de nouveaux adeptes,tandis que la Bouchée à la reine a comblé les amateurs de champignons (les gourmands auraient apprécié une petite béchamel… 😉
    Suivis d’un coq au vin « comme à la maison », ou d’une pièce du boucher, qui ont ravit nos appétit.
    Pour conclure: des classiques comme du riz au lit, fondant au chocolat ou le délice de Cheesecake au chocolat blanc…
    Sans parler du choix des vins et des précieux conseils de nos guides, vous aurez compris que j’ai beaucoup aimé cet endroit et que je vous le recommande.

  • Denise Colomb

    si le cadre et l’accueil du patron sont chaleureux et sympathiques, l’assiette et le service laissent complètement à désirer, le risotto n’en est pas un, le filet de daurade, censé être frais, laisse franchement sceptique (la cuisson du poisson ne s’improvise pas) et s’il a un goût il est plutôt désagréable. On n’a donc pas risqué d’aller jusqu’au dessert.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Enfant Terrible