11

Le Cobéa

« Cobéa (Paris 14e): topez là! »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 16 septembre 2011

Philippe Bélissent et Jérôme Cobou © GP

C’est « la » perle de la rentrée, signée Philippe Bélissent, venu de l’Hôtel rue des Beaux Arts, où il était chef, après formation chez Ledoyen et Laurent, gagna l’étoile, gardant sa réserve et sa timidité, mais aussi de son associé de salle Jérôme Cobou, qui fit ses classes chez Jamin, à la Maison Blanche et à l’Astrance. Même sobriété ici que dans cette dernière et fameuse maison, même référence, dans la sibylline enseigne, à une plante inconnue, avec en plus un clin d’oeil au nom des deux lurons.

Tomate mozzarella revisitée © GP

La décoration dans les tons taupe est reposante, la mise de table soignée, les fauteuils – récupérés de l’ex-maison d’ici (c’était Monsieur Lapin) – un peu démodés, mais ils ont été soigneusement relookés et sont confortables à souhait. Autant dire qu’on est  ici fort à son aise pour goûter une cuisine sûre, nette, fraîche et dans le vent.

Homard breton et conchiglioni © GP

Au programme, comme chez J-F Piège, des suggestions de plats et des prix qui varient suivant le choix du nombre de ceux-ci: couteaux de plongée, homard breton et ravioli, lotte à la plancha, aubergines et girolles, ris de veau, cèpes et pommes de terre ou pigeonneau au houmous, miel et citron… En fonction du nombre de plats, le menu va de 55 € (4) à 95€ (8).

Aubergines, girolles et amandes fraîches © GP

On retrouve ce bel esprit dans le menu du déjeuner, genre affaire du moment à saisir. Aujourd’hui, pour 38 €, on offrait, c’est le mot à ce niveau de qualité, un amuse gueule genre « tomate mozzarella revisitée » avec ses tomates anciennes, sa mozza en émulsion. Puis le choix entre aubergines légèrement fumées et girolles ou homard breton (médaillons et pinces) aux conchiglioni (de Cecco n°2).

Cabillaud rôti, fenouil, encornets © GP

On ajoute le cabillaud rôti avec fenouil et encornet ou le filet mignon de cochon à la plancha avec pommes fruits et pommes de terre dits « pomme-pommes »: bref du travail net, sans bavure, léger, vif, frais, qui n’oublie pas d’être gourmand.

Cochon à la plancha et "pommes/pommes" © GP

La carte des vins est jeune, les prix montent facilement haut, mais le chinon Barc et Vallé dits les complices de Loire au fruité intense en 2010, tarifé 28 €, fait figure là de bonne affaire. Et, in fine, la meringue glacée aux fraises, version allégée, est pile poil. Bref, voilà une demeure à suivre de près, conseiller autour de soi, bref encourager.

Meringue glacée aux fraises © GP

Mais, attention, elle démarre juste: ne la brusquez pas trop!

 

Le Cobéa

11, rue Raymond Losserand
Paris 14e
Tél. 01 43 20 21 39
Menus : 38 (déj.), 55, 75, 95 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Gaîté
Site: www.cobea.fr

Le Cobéa” : 11 avis

  • Isogood

    Vos eloges ont eu le petit effet habituel, le fameux menu « offert » passant de 38 a 44 euros….
    Ca monte vite a la tete les eloges…
    Mais bon, si ca les vaut, faudra faire avec hein ?
    La qualité a petit prix, faut pas rever non plus…

  • Bernard Bousquet

    A découvrir en urgence pour le plaisir des sens avec un excellent rapport qualité / prix

    Décoration classe et reposante.Tables espacées, permettant la confidentialité.
    Service au top : présent, discret , chaleureux , efficace qui s’adapte au rythme de chacun.
    Cuisine inventive avec mise en valeur,respect et saveurs des produits proposés. Plaisir visuel
    et gustatif dans les assiettes dressées par le chef Philippe Bélissent .
    Importante carte des vins très diversifiée dont certains à prix raisonnables
    SIte Web super permettant de se faire une idée du futur repas
    Courez – y, vous ne le regretterez pas.

  • Jerome C

    Cuisine fine, précise, très agréable.
    Seul défaut : carte des vins très jeune en effet, avec des vins qui ont besoin d’attendre pour être à boire et une tendance très forte à vouloir imposer le vin malgré l’évidence (le vigneron nous dit que c’est bon à boire, nous on aime beaucoup, d’où venez vous pour bien connaître, …).

  • Voila un table gastronomique créative et généreuse !
    Perdue a la lisière de Montparnasse en lieu et place d’une vieille institution (monsieur Lapin) .
    un OVNI culinaire a tester tant pour ses saveur que son bon rapport qualité prix.
    Il faut aussi souligner la cave qui ne démérite pas pour un restaurant aussi jeune.
    Bref une réussite car le voyage culinaire est assuré.
    Un petit bémol le chef semble effectivement timide et la configuration du restaurant (cuisine ouverte) mériterait un petit échange.

  • urbabiba

    Gros coup de coeur.
    j’en sors à peine et je suis encore sous le choc !
    Le service est impeccable : souriant, présent, aimable et discret
    La déco est vraiment très reposante et très classe
    La cuisine (et c’est une bonne partie du coup de coeur) mérite vraiment son étoile. Très surprenante, très créative et très savoureuse.
    Le prix est très raisonnable au regard de la prestation.
    Bref, je suis conquise et j’y retournerai, c’est certain !

    Je conseille vivement de leur faire confiante pour le choix des vins (proposition des différents verres de vin en fonction des plats)

    Un grand merci au chef et à son équipe.

  • Olivia

    Je tope et je re-tope mais surtout je Stoppe au « Cobéa ».
    Le décor, l’accueil, le service, la cuisine…La cave… Ici, tout est raffiné. Merci Jérome, Merci Philippe et votre équipe, ne changer rien, c’est Bien !

  • quellard

    nous connaissions cet endroit avec l’ancien propriétaire, Mr Lapin
    nous y sommes retournés hier soir vendredi,bien qu’ayant pris le 1er menu à 55€
    nous avons été agréablement surpris , comme les commentaires précédents , très bonne cuisine ,inventive mais sans excès,avec des petits + non mentionnés sur la carte ce qui est très agréable et une equipe chaleureuse, un rapport qualité/prix egalement justifié ,
    nous conseillons cet etablissement il le merite
    nous ne manquerons pas d’y retourner avec plaisir ,le faire decouvrir à d’autres amis à bientôt et chapeau à toute l’equipe

  • prevalli

    Mon épouse et moi y sommes allé hier soir.
    Accueil chaleureux, grande finesse des plats, cartes des vins sans excès de prix avec des petits viticulteurs excellents et peu connus.
    Service attentifs et amical, ambiance intime , douce et sans bruit excessif.

    Prix de la carte très progressif. Les mets sont succulents, la cuisson parfaite, l’association des saveurs élégantes et originales.

    Très franchement si ils n’ont pas une étoile l’année prochaine ce sera une grande injustice. A ce niveau de prix ce restaurant est une affaire incontournable.

  • chantal ferrec

    Leur passion et leur générosité font de cet établissement un endroit exceptionnel,avec une cuisine et un service de très grande qualité.
    Accueil très chaleureux,je garde de cette soirée d’anniversaire un très bon souvenir;
    A bientôt
    bonne chance à vous deux
    22 octobre 2011

  • Cécile Ducrocq

    Je suis une grande admiratrice de Jérôme et Philippe qui sont passionnés, généreux et qui proposent une cuisine et un service d’une très grande qualité, avec leur petit supplément d’âme qu’ils sont les seuls à nous offrir… A très bientôt !!

  • laura portelli

    j’ai eu la grande chance de travailler avec jérome et philippe, et je tenais à écrire qu’en plus d’être de grands professionnels, ils étaient les collègues des plus humains. Travailler à leur côté en cuisine m’a éveillée à une très belle cuisine, une cuisine de l’humain, pleine de générosité, et toujours dans une ambiance (ce qui est très rare dans le milieu) fantastique!

    Bon courage à eux!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Cobéa