Londres : fête gourmande chez Bagatelle

Article du 21 janvier 2023

Rocco et ses chefs © GP

Rocco Seminara? Il balaye le monde avec les chefs du groupe Bagatelle de Rémi Laba et Aymeric Clemente, qui se rencontrèrent à New York City dans les années 2000 . On a découvert il y a peu au Byblos ce méditerranéen provençal d’origine italienne, formé à la Palme d’Or du Martinez auprès du regretté Christian Willer, qui fut le second de Franck Cerutti à la SBM où il aura la responsabilité des cuisines de la Salle Empire de l’Hôtel de Paris. Le voici gérant toutes les tables du groupe Bagatelle : à Courchevel, Saint-Tropez, Saint-Barth, Los Cabos, Bodrum, Bahrain, Doha, Buenos-Aires, Tulum, Mykonos et Miami.

Barbajuans © GP

On en oublie au passage. Dernièrement, il était avec quelques chefs de son équipe, dont le fidèle Bilal Amrani, que l’on connut jadis à la Sivolière de Forence Caracssonne, avant de le retrouver à Courchevel sous l’enseigne Bagatelle, le chef à demeure François-Laurent Abchié, son adjoint Mohammed Abdéréman et aussi la jeune pâtissière Manon Santini, déployant le style maison, à la fois gourmand et festif, méditerranéen, certes, mais surtout sudiste tout azimut, au Bagatelle Londres, dans un cadre un peu neutre, mais qui s’anime vite, au coeur de Mayfair, juste derrière le Brown’s.

Salade Riviera © GP

Le service franco-hispano-anglais est vite complice. La manière séductrice avec des produits de première qualité et des mets éprouvés : barbajuans comme à Monaco – ces petites ravioles craquantes aux herbes -, gamberoni en carpaccio et citron d’Oman, aubergine parmigiana et mozzarella de Campanie, tartare de bœuf, avec sa poutargue d’œuf bio, présenté en fine tartelette, pomme de terre farcie, foie gras poêlé, sauce Albufera, démontrant un savoir-faire classique évident ou encore fraîche salade Riviera au petit épeautre, avocat et radicchio séduisent sans mal.

Gamberoni en carpaccio © GP

On y ajoute le poulet fermier à l’estragon en croûte de sel, joliment découpé en salle, les côtes d’agneau (anglais!) dorées au thym présentée avec un pesto menthe/grenade/pistache et une farce en crépinette, le canard avec ses brocoletti au barbecue, ses condiments à la betteraves, plus les poissons de la pêche côtière apprêtés sans chichi,  les belles pièces de boeuf d’Argentine.

Poulet cuit en croûte de sel © GP

Il  y a encore les douceurs soignées, comme la tarte tropézienne à la fleur d’oranger, la pizza au chocolat, la fleur d’airelles avec crémeux au citron vert et praliné à la pistache ou la tablette dorée au chocolat au lait, ganache au Rooibos, où la petite Manon démontre son savoir-faire.

Filet de canard et brocoletti © GP

On boit là dessus français, avec le sancerre « sauvage » de Pascal Jolivet ou le « Pichon », issu des jeunes vignes du château Pichon Comtesse à Pauillac et l’on voit vite la vie en rose avec ce Bagatelle cosmopolite, mais très franchouillard d’esprit, qui conquiert le monde sans à coups, de façon à la fois festive et gourmande.

Desserts © GP

Bagatelle London

34 Dover St

London – Mayfair

Tél. : 020 3972 7000

Fermeture hebdo. : déj.

Carte :  75-130 £

Site : bagatelle.com

A propos de cet article

Publié le 21 janvier 2023 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !