> > > > Le Bistrot du Palais
3

Le Bistrot du Palais

« Auxerre: Saint-Joseph, roi du bistrot »

Article du 9 septembre 2011

Joseph Carino et son chablis © Maurice Rougemont

On l’a connu face au palais de justice d’Auxerre, dans les hauts de la vieille ville, où il tenait bouchon à son nom. Joseph faisait croire que la capitale de l’Yonne était un faubourg de Lyon. Sa truculence était légendaire et son Bistrot du Palais était un bouchon comme à la Croix Rousse ou à Fourvière.

Joseph Carino a transporté de 50 mètres, dans ce qui était le cinéma le Paris, son petit empire. Et du coup on le redécouvre en salivant avec aise. Il a conservé la belle structure du lieu, placé des banquettes rouges, imagineant une terrasse, disposant sur les murs sa collection de plaques et d’affiches, gardant sa légendaire bonne humeur.

Joseph Carino chez lui © Maurice Rougemont

Cet adepte du tutoiement direct fait ami/ami avec le monde entier convié à ses folies, invité, à fleur de zinc, à goûter un verre de blanc et une lichette de terrine. Bref, il communique sa verve au tout venant qui laisse ses soucis au vestiaire et les oublie en repartant. Un exemple de ses gourmandises canailles ? Salade d’oreilles de cochon panées ou de lentilles au magret fumé, harengs pommes à l’huile, franc pâté de tête ou de campagne, chèvre chaud, poireaux vinaigrette, blanquette de veau à l’ancienne ou encore joue de boeuf façon boeuf gros sel – à fondre! – se goûtent avec plaisir. Au gré d’un menu à l’ardoise à 20 € qui fait mouche.

Salade de lentilles, joue de boeuf façon boeuf gros sel © Maurice Rougemont

On y ajoute le registre des abats rieurs (pied de cochon grillé, tripoux, tablier de sapeur, gras double et tête de veau), plus le fromage du moment, dont un fameux saint-marcellin, et les desserts dignes de grand mère (tarte aux pommes, mousse au chocolat, crème brûlée). Joseph Carino vous enguirlande facile, sur le thème de : «  tiens goûte moi ça et termine ton assiette ». Ou encore : «  si tu n’en veux pas, il y a en d’autres qui en prendront ».

Cet aubergiste à l’a ncienne a le culot joyeux, la verve évidente. Grande gueule bonhomme, il cousine avec un Pierrot à Lille ou un Xiradakis à Bordeaux qui ont fait de la conservation des traditions locales une sorte de brevet de vertu. Il vante les petites choses du pays bourguignons, non seulement les escargots, les œufs en meurette, le jambon persillé ou les viandes à la moutardes, mais les vins d’ici et de tout à côté.

Jean-Pierre Colinot débouchant l'irancy © Maurice Rougemont

Ainsi, l’Auxerrois, dans ses grandes largeurs, d’Epineuil à Chablis, lui arrache des larmes d’émotion. Assez, avec une kyrielle de jolis vins de soif (dont le vif blanc L’Homme Mort de la Chablisienne ou le suave rouge irancy Côte du Moutiers, les Cailles ou Palotte de son copain Jean-Pierre Colinot et dont les « vieilles vignes » âgées de près d’un siècle sont une pure merveille), pour se donner envie d’avoir ici ses habitudes.

Joseph Carino devant son bistrot © Maurice Rougemont

Le Bistrot du Palais

65, rue de Paris
89000 Auxerre
Tél. 03 86 51 47 02
Menus : 20 €
Carte : 30 €

A propos de cet article

Publié le 9 septembre 2011 par

Le Bistrot du Palais” : 3 avis

  • Bourgeois

    Quel horreur ce restaurant! Ce monsieur suffisant et imbus de sa personne ne sait ni accueillir ses clients ni les nourrir correctement! Qui peut encore penser du bien de ce détestable bonhomme…

  • Michel Vodovar

    Nous y sommes allés une première fois ma femme et moi en 2012, puis sommes revenus avec deux amies en 2013 , venant de Paris
    Menus ou cartes excellents avec bon rapport qualité / prix.
    Très bon conseil du patron concernant les vins.
    Tout à fait d’accord à les commentaires de l’article.

  • TRÉNAT Patrick

    Excellent article! Je suis allé manger plusieurs fois dans ce restaurant et je reconnais que le patron est quelqu’un de simple, qui a un excellent sens de l’humour, qui tutoie, certes, mais cela va mieux avec l’ambiance du restaurant qui est plutôt à la bonne franquette. On y mange très bien pour un prix correct, je trouve. Je conseille ce restaurant à tous ceux qui aiment ce genre d’ambiance et aussi aux touristes qui visitent Auxerre, cela leur laissera un excellent souvenir.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Bistrot du Palais