3

Genève : moments gourmands au Marriott

Article du 23 octobre 2022

En séjour du côté du Léman, notre inoxydable correspondant Alain Angenost découvre la dernière table hôtelière genevoise. Suivons-le. 

La cuisine ouverte de Moments © AA

Deuxième Marriott de Suisse, l’établissement genevois dirigé par Pierre Henri Perrin a ouvert ses portes cet été avec, parmi ses nombreux équipements écoresponsables dernier cri, des vitrages se teintant électroniquement. Au rez-de-chaussée, on retrouve la réception, la conciergerie, le lounge VIP et « Moments », un très bel espace de restauration doté d’une cuisine ouverte et d’un bar central avec tireuses à bières et vins choisis.

Chou-fleur rôti, sauce verte aux herbes genevoises © AA

Lieu de rassemblement convivial, il a été conçu en premier lieu pour la clientèle genevoise qui peut venir ici se régaler de la cuisine écodurable axée sur le partage, et mitonnée avec 95 % de produits locaux, par le chef exécutif Fabrizio Domilici. Celui-ci n’a jamais quitté Genève avec un riche parcours dans l’hôtellerie locale : apprentissage à l’Hôtel du Midi, à l’Holiday Inn Crowne Plaza, au Noga Hilton avant une première place de chef à la Société Nautique de Genève gérée par l’Hôtel Richemont puis l’Hôtel de la Paix et le Crowne Plaza Geneva, devenu Starling en 2010, avant le récent passage dans le giron du Groupe Hilton. A noter que cette toque passionnée est également vice-président de « Goutatoo », une association amicale de cuisiniers amoureux de leur métier

Fabrizio Domilici et le poulet de Perly en 3 cuissons © AA

En découvrant les intitulés voyageurs de la carte conçue avec son chef Riccardo Zappalá, on pressent que l’on va passer un bon moment. Il y a d’abord le houmous, lentilles Beluga de Versoix, huile de cumin, gressins et l’exotique Anahieta, du nom d’une cuisinière indienne de sa brigade lui ayant donné l’idée de cette salade tiède avec légumes, gruyère, sauce yaourt aux herbes, pak choï, choux de Bruxelles, radis, chou chinois. On aime tout autant le taboulé dans sa version méditerranéenne colorée de chou-fleur, brocoli, romanesco, fruits secs et noix ou encore l’original velouté de racine persil frit, noisettes grillées et la polenta à l’italienne, courge et ses graines.

L’Anahieta, salade indienne © AA

On raffole également de la scamorza (fromage) locale fumée, feuilles de lasagne maison, du chou-fleur rôti avec sa sauce verte aux herbes genevoises, des jolis poissons d’élevage écodurable servis comme une bouillabaisse, du cromesquis d’effiloché d’agneau de Vessy cuit huit heures avec sa purée de topinambours, citron bio, butternut cuite et crue, sans omettre le morceau de bravoure de la demeure : le poulet de Perly en trois cuissons comme un canard laqué à table et dans sa marmite par le chef.

Scamorza locale fumée, feuilles de lasagne maison © AA

Les desserts suivent le mouvement : régressifs churros, sauce chocolat et caramel salé évoquant les sorties d’école, douce poire, noisette, miel, chocolat blanc ou encore la glace au fromage bleu jersey et le séducteur chocolat, ganache, crémeux, piment, et caramel. On adresse un coup de chapeau au personnel de salle professionnel et à l’écoute. A noter enfin que le restaurant propose l’intégralité de carte tout au long de la journée. Moments, à conseiller et adopter !

Choco, ganache, crémeux, piment, caramel © AA

Moments au Geneva Marriott Hôtel

1, Chemin du Ruisseau

1217 Meyrin, Genève, Suisse

Tel : +41 79 682 46 44

Carte : 50-70 CHF

Horaires : 10h30-23h

Fermeture hebdo : ouvert tljrs

Site : www.marriott.fr/hotels/travel/gvamc-geneva-marriott-hotel/

A propos de cet article

Publié le 23 octobre 2022 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Genève : moments gourmands au Marriott” : 3 avis

  • E UN BRAVO RAGAZZO DOMILICI FABRIZIO – E ATTIVO – DI TUTTO – ORDINATO — E RISPETTOSO MERITA IL MASSIMO DEI VOTI

  • Domilici

    Merci beaucoup pour l’article et les photos!!
    Une magnifique rencontre et de partage avec Alain et Fadi
    Merci à Monsieur Pudlowski au plaisir de vous revoir à Genève!!!
    Fabrizio Domilici

  • gouville

    arrêtez avec vos eco bla bla bla quand on sait que les poissons d’élevage sont nourri avec des farines fabriquées avec des poissons sauvages ,en plus gustativement parlant c’est pas terrible§§

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !