1

Tournemire : les délices de la Petite Grange

Article du 1 novembre 2022

Caroline et Olivier Cloteau © GP

Tournemire, qui est l’un des plus beaux villages de France, avec ses demeures en pierres de lave et son château aux hautes tours, a bien du charme. Cette « petite grange »  est la table moderne d’un couple d’entrepreneurs du pays qui prépare une belle étape hôtelière au bas du village – ce serait pour fin 2023. Le lieu pratique la « bistronomie » choisie avec son cadre contemporain, ses tables bien mises, ses vues plein cadre sur les monts environnants et la verdure. N’y manque pas l’accueil choisi,  ni le professionnalisme de Caroline et Olivier Cloteau, qui gèrent le lieu avec adresse.

Beignet au cantal fumé au foin, salade pastorale © GP

Ce dernier, natif de la Rochelle, qui travailla longtemps au Richelieu de l’île de Ré, alors classé Relais & Châteaux et qui fut longtemps étoilé, à la Flotte-en-Ré, joue une partition sérieuse et enjouée. Son amuse-bouche, qui constitue un clin d’oeil à ses origines charentaises, est une mouclade avec ses moules plongées dans une émulsion légère au pineau et au safran. Ensuite ? L’air maison est mi-régional, mi-moderne, avec le houmous de lentilles de la Planèze, son pounti de veau croustillant et condiments aux pruneaux ou encore le cappuccino de lentilles blondes de M Ramadier au lait fumé en tartine gourmande.

Cappuccino de lentilles blondes au lait fumé © GP

On salue l’entrée signature-maison qui est le beignet au cantal fumé au foin et sa salade pastorale aux herbes. On peut être moins fou des mélanges terre/mer ou viande et poisson, comme cette truite fario mariée au jarret de bœuf confit avec sa réduction de vin chaud et carottes épicées ou encore ces Saint-Jacques, jarret de bœuf confit avec leur réduction de vin chaud et carottes épicées. La côte de porc de la maison Laborie fumée au foin avec sa crème chaude de pomme de terre, sauce charcutière fait retomber sur ses pattes.

Truite et jarret, vin chaud et carottes épicées © GP

Les desserts sont des réussites gourmandes, comme le pain perdu à la courge butternut vanillée, avec ses petits raisins blonds, son sorbet à la gentiane, le chou praliné à la noisette du Piémont  avec ganache montée Orelys et sauce chocolatou encore, toute en fraîcheur, la poire pochée à l’hydromel de tilleul, crème glacée caramel à la fleur de sel. Joli choix de vin comme le rouge cotes d’Auvergne cuvée la légendaire, hommage à Jean Desprats.

Chou praliné, ganache montée, sauce chocolat © GP

La Petite Grange

17 rue Edouard Marty
15310Tournemire

Tél. : 04 71 43 39 26.

Fermeture hebdo : lundi, mardi
Menus : 29 (dej. sem.), 37, 49 €

Site : www.lapetitegrange.fr

A propos de cet article

Publié le 1 novembre 2022 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Tournemire : les délices de la Petite Grange” : 1 avis

  • jean-joseph lebastard

    très bonne table ,très bon accueil, très bons plats et belle présentation , c’était notre première visite en novembre,à refaire avec grand plaisir
    nous en avons parlé autour de nous et nous avons fortement conseillé cet endroit

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !