Mayenne : l’éveil des sens selon les Nobis

Article du 20 juin 2022

Isabelle et Nicolas Nobis © GP

A l’entrée de Mayenne, hors du centre, l’on découvre la belle table étoilée des Nobis. Le cadre sobre et contemporain avec sa façade en bois imitant le fer rouillé, ses tables sans nappes, certaines en marbre et fort bien mises en imposent. Le bel accueil d’Isabelle rassure et la fine cuisine de Nicolas assure avec aise. Ces deux natifs de l’Orne, qui ont travaillé à Bagnoles, chez Quinton, et à Juvigny sur Andaine, chez Bernard Loiseau à Saulieu, chez Jean-Paul Jeunet à Arbois et chez Georges Blanc à Vonnas, mais aussi en Angleterre à Gidleigh Park, ont fait leur nid dans ce lieu drôle, vif, moderne, sis  non loin de leurs racines.

Velouté de chou fleur © GP

Ici, en Mayenne, terre de passage et gourmand carrefour, les meilleurs produits sont magnifiés entre champs et mer. Accras de haddock, sablé aux herbes, tapioca et fenouil, tuiles de sarrasin en amuse bouche, suivis d’un joli velouté de chou fleur, annoncent le crémeux d’asperges à l’œuf cassé et ail des ours, les langoustines nature, royale de petits pois, pamplemousse avec leur émulsion aux carcasses.

Filet de saint-pierre, mayonnaise verte © GP

On embraye avec de bien jolis plats de résistance comme le merlu au jus de crustacés qui figure sur le petit menu du jour, le filet de saint-pierre aux asperges grillées, avec sa crème à l’ail des ours, plus son intrigante mayonnaise verte ou encore la tendre noix de veau aux carottes confites, avec son croustillant de tête, son jus au beurre noisette. Là-dessus, les vins de Loire au verre dansent la sarabande, comme le romorantin « Gloria » au nez de fleurs blanches de chez Vincent Hayer à Cheverny, le riche, velouté et enveloppant saumur-champigny le p’tit Joseph de Dominique Jospeh à Varrains.

Noix de veau aux carottes confites, croustillant de tête © GP

Les desserts, eux, sont une réussite totale et gourmande, avec le croquant praliné, ses noisettes caramélisées, sa glace chocolat, les fraises au poivre long, craquant pistache, glace vanille sans omettre, in fine, la brioche carrée qui accompagne le café et qui ressemble trait à trait, sans la forme, à un cannelé au rhum. Une bien jolie maison!

Croquant praliné, glace chocolat © GP

 

L’Eveil des Sens

429 Bd Paul Lintier

53100 Mayenne

Tél. : 02 43 30 42 17

Fermeture hebdo. : lundi, mardi, dim. soir.

Menus : 27 (formule, dej.), 30 (dej.), 46 (formule), 44 (végétarien), 49, 62, 72, 85 €

Site : www.restaurant-leveildessens.fr

A propos de cet article

Publié le 20 juin 2022 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !