La famille Pelletier et le Grand Monde de Pierre Lemaître

Article du 10 mai 2022

Pour apprécier à sa juste valeur ce premier tome de la nouvelle grande saga signée Pierre Lemaître, il faudrait sinon commencer par la fin, du moins jeter un oeil aux quatre pages de remerciements, où l’auteur d’ « Au Revoir Là Haut » paye sa dette envers les nombreux livres qu’il a sinon pillé avec minutie, du moins lu avec passion, adresse et fidélité. Notamment le triptyque « l’Indochine » de Lucien Bodard, sans omettre les ouvrages de Jean Hougron, Jean Lartéguy et Régine Desforges, pareillement consacrés au conflit colonial franco-indochinois. C’est dire qu’une bonne part de ce « grand monde », y compris son titre, est consacré au dit conflit. Opium, trafic de piastres, tortures variées y trouvent place. Il n’y pas que cela dans ce « grand monde » qui conte par le menu le devenir de la famille Pelletier et leurs enfants. Les parents ont prospéré dans le savon à Beyrouth. Leur progéniture va, elle, tenter l’aventure à Paris, Jean, l’aîné dit « Bouboule », comme représentant de vêtements, François le héros de guerre, dans le journalisme, Hélène, la cadette, va, elle, tenter les beaux arts. Tandis qu’Etienne tente de rejoindre son amant légionnaire du côté de Saïgon. On n’en dira pas plus. Expert en énigmes policières entremêlées (on avait adoré « Cadres Noirs« ), Pierre Lemaître sait mêler à merveille la grande histoire à la petite, multipliant les destins croisés. Après la première guerre mondiale et ses conséquences (« Au Revoir Là Haut », « Couleurs de l’Incendie« ), puis l’Exode (« Miroir de nos peines« ), il s’amuse à composer avec la fin de notre empire colonial dans le juste après-guerre. Son portrait de la presse parisienne, notamment inspiré des mémoires de Jean Ferniot (également remercié in fine pour « Je recommencerai bien »), n’est guère flatté. Passionnant, composite, joyeusement immoral, ce « Grand Monde » est, en tout cas, très prometteur pour la suite…

Le Grand Monde de Pierre Lemaître (Calmann Lévy, 587 pages, 22,90 €).

A propos de cet article

Publié le 10 mai 2022 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !