Saint-Tropez : le Girelier et le bien Aimé

Article du 20 avril 2022

L’enseigne et la salle © AA

Ce n’est pas encore la grande saison à Saint-Tropez, mais notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, est à pied d’oeuvre et revisite pour nous le Girelier, le grand classique du port.

Aimé Stoesser © AA

Le Girelier, nasse tressée en osier, jonc, roseau, pour la capture des petits poissons, est l’enseigne d’une table marine tropézienne qui attire dans ses filets depuis quinze ans un maximum de gourmands. Propriété du groupe d’Annie Famose et de son fils David Brémond, cet élégant restaurant dont l’agencement chic et clair rappelle les yachts qui lui font face est régenté avec maestria par un émérite hussard de la restauration, Aimé Stoesser. Déjà en 1997, quand il avait ouvert le restaurant la Réserve d’Avoriaz, il avait conquis les habitués de la station des Portes du Soleil avec un accueil bien à lui et l’excellente cuisine qu’il y faisait servir.

David Didelot et Laurent Simon © AA

Ici, il peut compter sur le duo inoxydable du vosgien David Didelot, déjà à ses côtés en Savoie, et de l’alsacien de Saint-Louis, Laurent Simon. Passés par la célèbre famille Haeberlin de l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern en Alsace, l’Allemagne, la Suisse  (Girardet à Crissier), Marrakech et Courchevel, ces deux là s’entendent comme larrons en foire pour mitonner avec rigueur, minutie, et, de midi à minuit, des assiettes bien gourmandes élaborées à partir de produits de première qualité, poissons à la plancha, crustacés, épatante bouillabaisse, royale paëlla, plateaux de fruits de mer superbes, et viandes exquises.

Carpaccio de loup, huile parfumée au citron © AA

Sur la carte d’avril, l’on peut se faire plaisir autour d’un impeccable carpaccio de loup à l’huile parfumée au citron, de calamars rings frits sauce fraîcheur, de belles gambas grillées au beurre d’ail et piment, bouillon au lait de coco, chou pak-choï grillé et riz parfumé, ou d’un cœur de saumon cuit à l’unilatéral, coulis de cresson au beurre noisette, gnocchis de pomme de terre au citron. La bouillabaisse, elle, est toujours à l’honneur et constitue un des plats signature de la demeure.

Gambas grillées au beurre d’ail © AA

Côté sucré, le sundae caramel, glace vanille, sauce caramel, noix caramélisées et la tartelette aux framboises passent comme une lettre à la poste. Et côté vins,  Charles Martiniault, responsable d’une cave aux merveilles, expert en jolis flacons de toutes sortes, aussi bien de Provence que d’ailleurs, vous déniche quelques pépites comme ce séducteur beaune Les Épenottes du domaine du Pavillon signé Albert Bichot. Vive le Girelier !

Sundae caramel, glace vanille © AA

Le Girelier

Quai Jean-Jaurès

83990 Saint-Tropez

Tél. 04 94 97 03 87

Menus : 30 (formule, déj.), 37 (déj.) €.

Carte : 95 €

Horaires : 12-1h du matin.

Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

Site: www.legirelier.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 20 avril 2022 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !