2

Michelin France 2022 : les suppressions d’étoiles

Article du 22 mars 2022

Suppression 3 étoiles

Alain Ducasse au Plaza Athénée, Paris 8 (fermeture)

 

Suppression 2 étoiles

Marc Meurin, Busnes, 62 (vente à Christophe Dufossé, nouveau 1 étoile)

La Maison des Bois, Manigod, 74 (fermeture en 2021)

La Table de l’Espadon, Paris 1 (fermeture)

 

Passage de 2 à 1 étoile

J. et JP Bertrand, les Cèdres© MR

Les Cèdres, Grange-Les-Beaumont, 26

 

Rémy Giraud et Dominique Pépin © GP

Rémy Giraud et Dominique Pépin, Hauts de Loire, Onzain © GP

Les Hauts de Loire, Onzain, 41

 

Suppression 1 étoile 

 

Rétrogradations

Pilgrim, Paris 15 (rétrogradation)

Étude, Paris 16 (rétrogradation)

Anthony Jéhanno, Terre Mer, Auray © GP

Terre-Mer au domaine de Kerdrain, Auray – 56 (rétrogradation)

Le M, Brest – 29 (rétrogradation)

Le domaine d’Auriac, Carcassonne – 11 (rétrogradation)

La Table des Merville, Castanet-Tolosan, 31 (rétrogradation)

La Gouesnière – Maison Tirel-Guérin, La Gouesnière – 35 (rétrogradation)

Jacques Chibois, Bastide St Antoine, Grasse

La Bastide Saint-Antoine, Grasse, 06 (rétrogradation)

La Ville Blanche, Lannion, 22 (rétrogradation)

L’Amphitryon, Lorient, 56 (rétrogradation)

Les Trois Dômes au Sofitel, Lyon, 69 (rétrogradation)

 

Pierre-Louis Marin © GP

Pierre-Louis Marin, Auberge du Cellier, Montner © GP

Auberge du Cellier, Montener, 66 (rétrogradation)

Transparence – La Table de Patrick Fréchin, Nancy, 54 (rétrogradation)

Maison Chabran – La Grande Table, Pont-de-l’Isère, 26 (rétrogradation)

U Santa Marina, Porto-Vecchio, Corse-du-Sud, 2A (rétrogradation)

Le Millénaire, Reims, 51 (rétrogradation)

L’Almandin, Saint-Cyprien, 66 (rétrogradation)

Auberge Saint-Jean, Saint-Jean-de-Blaignac, 33 (rétrogradation)

La Bonne Auberge, Stiring-Wendel, 57 (rétrogradation)

Clovis, Tourrettes-sur-Loup, 06 (rétrogradation)

Aigue-Marine, Tréguier, 22 (rétrogradation)

Château de Massillan, Uchaux, 84 (rétrogradation)

 

Thierry Seychelles © GP

Thierry Seychelles, le Roscanvec, Vannes © GP

Roscanvec, Vannes, 56 (rétrogradation)

Elsa, Monaco, 98(rétrogradation)

Manon Fleury chez Elsa © SBM

Fermetures 

Carré des Feuillants, Paris 1 (fermeture)

Loiseau Rive Gauche, Paris 7 (fermeture)

Ken Kawazaki Paris 18 (fermeture)

La Table d’Eugène, Paris 18 (fermeture)

Le Mariottat, Agen – 47 (fermeture)

Le Favre d’Anne, Angers – 49 (fermeture)

Garopapilles, Bordeaux – 33 (fermeture)

Auberge du Dun, Le Bourg-Dun, 76 (fermeture)

Les Berceaux, Épernay, 51 (fermeture)

Les Bories, Gordes, Vaucluse, 84 (fermeture)

Le Manoir de la Boulaie, Haute-Goulaine – 44 (fermeture)

Le Rozó, Lille, 59 (fermeture)

L’Auberge de l’Île Barbe, Lyon – 69 (fermeture)

Le Château de Mazan, Mazan – 84 (fermeture)

Prima, Megève – 74 (fermeture)

Le Dallaison, Saintes – 17 (fermeture)

Le Faventia à Terre Blanche, Tourrettes – 83 (fermeture)

Le Candille, Mougins – 06 (fermeture)

 

Gatien Demczyna au Cloître © GP

Gatien Demczyna au Cloître © GP

Le Cloître au Couvent des Minimes, Mane – 04 (fermeture)

Rodolphe, Rouen, , 76 (fermeture)

1912 – Les Cures Marines, Trouville-sur-Mer – 14 (fermeture)

 

Ventes & changements de concepts 

Copenhague, Paris 8 (changement de concept)

Le Bistrot de Lagarde, Lagarde-d’Apt, 84 (vente)

La Ferme de l’Hospital, Bossey, 74 (vente)

L'entrée © AA

L’entrée © AA

Hostellerie des Gorges de Pennafort, Callas, 83 (décès)

A propos de cet article

Publié le 22 mars 2022 par

Michelin France 2022 : les suppressions d’étoiles” : 2 avis

  • Ce n’est qu’un début pour les fermetures, hélas. Les conjonctures s’associent et le tableau noir se remplit de plus en plus.
    Quant au Michelin, je ne rentre pas dans leurs critères. Ça me permet d’être toujours présent pour mon établissement.

  • HP

    Qu’en est il de Jean-Luc Rabanel en Arles? Il a change de concept me semble-t-il.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !