1

Courchevel : la Saulire selon Benoît

Article du 24 janvier 2022

Catherine et Benoît Redondo © GP

Benoît Redondo, qui fut durant vingt ans le chef de Jacques Trauchessec, est devenu maître chez lui, rachetant cette demeure simple et chic du coeur de la station muée depuis belle lurette en « maison de la truffe ». On vient toujours ici pour les fondues maison, dont celle aux truffes, comme les plats du marché revisité par ce champenois, formé jadis à Reims aux Crayères et au Foch, rallié aux vertus montagnardes depuis belle lurette.

Betterave rouge, noisettes,nuage de parmesan et truffe © GP

La betterave rouge aux noisettes du Piémont avec omble chevalier fumé et nuage de parmesan et truffe, la fricassée de champignons d’automne, avec la crème d’oignons rôtis et l’œuf parfait flanquée d’une tuile de pain croustillante, les noix de Saint-Jacques à la plancha, avec leur risotto de petit épeautre, leur voile de chou pommé à la truffe fraîche et jus courts, comme le dos de bar à la mousseline de carottes à la cardamome, salade tiède de fenouil et salicorne, beurre de gingembre et citron vert séduisent sans forcer.

Bar, mousseline de carottes, beurre de gingembre © GP

On ajoute les jolis plats du registre carnassier maison, tel l’agneau de Savoie confit douze heures, sa maraîchère de légumes d’hiver, son houmous et sa réduction de jus de cuisson ou encore le pigeonneau rôti entier et désossé aux truffes fraîches, avec sa mousseline de potimarron aux truffes fraîches et chou braisé sur la fruitée mondeuse Avalanche de Fabien Trosset fait merveille.

Agneau de Savoie confit, maraîchère de légumes© GP

On achève sur le mont-blanc léger en vermicelles de marron et mandarine, l’entremet mangue et fruit de la passion, ganache chocolat au lait, ananas confit au caramel exotique ou encore le tout chocolat, mousseux, crémeux et croustillant. Accueil adorable de Catherine Redondo qui sourit avec l’évidence du naturel.

Les desserts © GP

La Saulire

place du Rocher
73120 Courchevel
Tél. 04 79 08 07 52
Fermeture hebdo. : déj., sf mauvais temps.
Carte : 90-190  €
Site: www.lasaulire.com

A propos de cet article

Publié le 24 janvier 2022 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Courchevel : la Saulire selon Benoît” : 1 avis

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !