Val-Thorens : les belles sensations d’Eric Samson

Article du 13 janvier 2022

Eric Samson © GP

On vous a déjà parlé de cet hôtel dédié au fameux diamant de 105 carats, qui orne la couronne de la famille royale britannique, doublé d’une résidence, situé en haut de la station, jouant le luxe coloré et boisé. Les 63 chambres (et 35 appartements) ont le chic cosy, les salons jouent le bling bling avec charme. Il y a, certes, l’Atelier d’Eric, qui est la brasserie gourmande de haut niveau et qui propose la cuisine fort soignée d’Eric Samson. Mais il faut redécouvrir ce breton voyageur à sa belle table gourmande, ouverte le soir et qui, comme son nom l’indique, est vouée à la truffe dite le diamant noir.

Œuf à la truffe version 2022 © GP

On a d’ailleurs connu ce quinqua filiforme, natif de Dinard, formé chez Roellinger à Cancale, ayant transité d’un Relais & Châteaux champenois (Courcelles-sur-Vesle) à un autre en Ontario (Inn at Manitou), sans omettre Courchevel (l’Hôtel des Neiges), alors qu’il fut étoilé au coeur du Périgord noir, à l’Imaginaire de Terrasson-la-Villedieu. Ce que propose ce bûcheur adapté au terroir savoyard vaudrait d’ailleurs la même récompense, avec ses produits de haute volée et ses divers traitements malicieux.

Omble chevalier en « casse-croûte »au poivre de sapin © GP

Œuf à la truffe version 2022, avec sa mouillette noire de truffe, omble chevalier en « casse-croûte » au poivre de sapin, ormeau des côtes bretonnes, où il retrouve ses origines, juste rôti au beurre de sarrasin, proposé en écailles de champignons, avec son bouillon parfumé au vadouvan, ris de veau en pomme grillée aux aiguilles de sapin, avec son risotto de topinambours à la truffe et au jus de veau, noisette et émulsion d’un café crème, composent de bien jolis menus dits  « entre monts et marée« .

Ormeau des côtes bretonne en écailles de champignon © GP

On y ajoute, in fine, la truffe noire en trompe l’œil avec son cœur à la truffe, qui cache une ganache chocolat grand cru et son praliné noisette, flanquée d’une crème glacée truffe. Vaste salle élégante et panoramique et carte des vins en rapport.

La truffe noire en trompe l’œil © GP

 

Le Diamant Noir au Koh-I Nor

Rue de Gebroulaz
73440 Val-Thorens
Tél. 04 79 31 00 00
Horaires : 19h-22h.
Menus : 59 (« jardin alpin tout végétal »), 89, 99, 129 €
Carte : 130 €
Site: www.hotel-kohinor.com

A propos de cet article

Publié le 13 janvier 2022 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !