1

Riddes : dégustation chez les Fils Maye

Article du 3 janvier 2022

En cave © GP

Il n’y a plus guère de « fils Maye » dans cette grande maison de vins valaisanne (à ne pas confondre avec sa voisine artisane, Simon Maye, à Saint-Pierre- de-Clages, près de Chamoson), mais les descendants des filles du fondateur, Léonide Maye, installé là en 1899. En hommage à ces deux dernières qui envoyaient des télégrammes à leur père, depuis leurs voyages dans le monde entier, ses descendants ont créé une sélection dite « Telegram » (sans « e ») de vins joyeux, légers, faciles à boire, qui contiennent des messages de bonheur, comme cette petite arvine fraîche, vive, un brin boisée, un rien noisetée.

La dégustation © GP

Aujourd’hui, la maison d’origine a bien grandi et avec ses caves modernes, ses bureaux fonctionnels, son caveau d’accueil, qui fait également bar à vin et table sympathique fréquentée par les gens du pays, proposant tartare de boeuf, planches de dégustation avec lard, jambon, viandes séchées et gruyère, elle impressionne en bien. On est à l’aise pour déguster la gamme des cépages valaisans. On adresse un coup de cœur pour la syrah charpentée, la fraîcheur fruitée du gamay, le côté épicé du cornalin, la séduction moelleuse du johannisberg flétri, sans oublier la vivacité guillerette du fendant du #clos de Balavaud et une mention au pinot noir séducteur poivré du même clos légendaire. Accueil aimable.

Planche de dégustation et fendant du Clos de Balavaud © GP

Les Fils Maye

Rue des Caves 12
CH-1908 Riddes
Tél. : 027 305 15 35

Horaires : 9h–12h. 13h30–19h30.

Fermeture hebdo. : dim., lundi.

Site : www.maye.ch

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 3 janvier 2022 par
Catégorie : Produits Tags : ,

Riddes : dégustation chez les Fils Maye” : 1 avis

  • Klipfel

    Bons souvenirs de mon heureux passage chez Freddy Girardet ( et ce en cuisine ) , un grand bonheur à table aussi avec ces vins que vous nous proposez , à retenir et à transmettre à mes amis des Grisons où Mr Paul à 18 h m’attendait avec un baby whisky pour me donner du courage vu mes vingt ans et débutant dans cette magnifique brigade une première après des restos étoilés , ce POST HOTEL àValbella avec Mr et mme Schmitt directeur et amis de Mr Paul ; le chef fut Mr Parpan , son adjoint saucier Luciano et ses deux enfants où je fus quatre mois et qui m’emmena au Prinzess Hotel aux Bermudes . . . .

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !