1

Megève : les p’tits bonheurs du Refuge

Article du 28 décembre 2021

La jeune équipe © GP

Ce fut jadis le Chaudron, puis le Refuge –  qui fut un temps la bonne annexe sympa et pas chère du voisin Nano de la Sauvageonne. On connut et vanta le lieu à l’époque de Franck Soyer, ancien de Tarridec et Rochedy, qui donna sa tonalité bistronomique à la demeure, qui fut aussi un self – mais c’est une autre histoire. Le duo d’anciens de chez Georges Blanc, Frédéric Desmurs, le chef exécutif, et Antoine Maillon, l’éminence grise, qui ont créé le groupe « The Kitchen Friends », ont eu la sagesse de ne rien toucher à l’esprit du lieu, qui garde son air de chalet de toujours, ses tables bien espacées, sa cuisine apparente, ses gros couteaux Opinel gravés au nom de l’établissement et sa carte sage dans le goût régional.

Les grenouilles © GP

Il y a même de l’esprit Blanc ici même avec des plats de l’Ancienne Auberge à Vonnas revus  et corrigés sur le mode savoyard par le jeune et nouveau chef, Roméo Garcia, 27 ans, ancien précisément de Georges Blanc et qui donne du tonus aux plats de toujours. On se régale là avec les grenouilles fraîches joliment persillées, les escargots mijotés et gratinés au fromage d’alpage, le velouté de panais à la truffe noire melanosporum, l’omble chevalier croustillant avec sa sauce hollandaise citronnée, sans oublier le reine du lieu : la poularde de Bresse AOP à la crème et aux morilles.

Les escargots © GP

On y ajoute des accompagnements gourmands, servis en cocottes séparées, comme la pomme purée et la polenta crémeuse au beaufort. Plus des vins dans le ton du lieu et de la région, comme le vif apremont de Philippe Ravier et le fruité gamay de Jongieux de chez Carrel François et fils aux airs de beaujolais des montagne, tous deux servis au verre.

La poularde de Bresse AOP à la crème et aux morilles © GP

In fine, on craque pour le brioche perdue caramélisée ou cette jatte de glace vanille servie avec son coulis de fruits rouges, sa sauce chocolat chaud, son craquant sablé breton qui font deux plaisirs d’enfance, avant de céder au coup de « poussette » du génépi offert par la gracieuse Justine Subit, elle aussi ancienne de GB à Vonnas. Un bonheur d’auberge de montagne perdue au bout de sa route, mais qui vaut le déplacement pour le dépaysement gourmand et de qualité.

Le service de la glace © GP

Glace vanille et chocolat chaud © GP

 

Le Refuge

route de Leutaz
74120 Megève
Tél. 04 50 21 23 04
Menus :  27 (formule, déj.), 32 (déj.)€
Carte : 55 €
Fermeture hebdo. : aucune.
Site: www.refuge-megeve.com

A propos de cet article

Publié le 28 décembre 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Megève : les p’tits bonheurs du Refuge” : 1 avis

  • jouyenjosas

    Excellente adresse en effet, service efficace et souriant.
    Ne pas passer à côté de la fondue aux morilles comme du ris de veau meunière.
    Bien à vous.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !