Au travers de cette série Artisans du Goût, nous vous emmenons à la découverte des domaines Edmond de Rothschild Heritage, animés par la volonté de perpétuer le savoir-faire ancestral et de faire rayonner l’art de vivre à la française en y apposant le sceau de l'excellence.

Eleveurs, vignerons, œnologues, fermiers et apiculteurs : un condensé d'art de vivre et une collection singulière de délicieux produits associant vins, fromages, champagnes et produits gastronomiques à retrouver sur l’Épicerie en ligne.

1

Une épicerie en ligne signée Edmond de Rothschild Heritage

Article du 3 décembre 2021

Les bries nature et truffés © Maurice Rougemont

L’épicerie et l’écosystème gourmet d’Edmond Rothschild Heritage? On avait commencé à s’y immerger au début de l’an passé, à Megève : c’était à l’épicerie Noémie, quai du Glapet, face à la Maison des Frères abritant l’office de tourisme de ville et face à la statue de la baronne de Rothschild, créatrice de la station en 1922. Un espace chaleureux façon chalet de montagne et un tout premier magasin physique inauguré en 2020 avec l’ambition de mêler le meilleur des produits régionaux savoyards et les références vins et fromages (bries fermiers, truffés ou non, mais aussi l’exquise tomme dite « Merle Rouge » de la Ferme des Trente Arpents) issues de la production familiale. L’occasion d’un tour du globe des vignobles, de Mendoza (Gran Malbec & Gran Corte) à Stellenbosch (Rupert & Rothschild) en passant évidemment par le bordelais mais aussi d’apprécier le gibier issu des chasses familiales, cuisiné selon les méthodes instillées par Julien Gatillon, ancien de l’hôtel de ville de Crissier, qui fut le cuisinier maison bi-étoilé au 1920, au Chalet du Mont d’Arbois, puis au Four Seasons Megève.

Le Merle Rouge © MR

Mais Megève n’est pas à portée de panier toute l’année. Raison pour laquelle dès 2019 afin de faire découvrir son art de vivre et sa collection de produits gastronomiques au plus grande nombre, la famille a d’abord décidé de miser sur le digital et de développer son Epicerie en Ligne. Ouverte à tous, faisant la plus raffinée des boutiques gourmandes pour les cadeaux de Noël, tant pour les traditionnels bries fermiers, fromages truffés, aux noix et miel, issus de la ferme de Favières, que pour les vins d’Argentine, d’Afrique du Sud, du Bordelais,  mais aussi d’Espagne, estampillés Macan, issus d’une bodega en Rioja, créée avec Vega Sicilia. On rappelle que, côté bordelais, Edmond Rothschild Heritage gère plusieurs propriétés de valeur, qui ont en commun grâce au caractère visionnaire de son fondateur éponyme d’avoir parié tôt sur des terroirs méconnus ou à l’époque moins côtés : Château Clarke à Listrac, Malmaison en Moulis, Laurets à Puisseguin Saint-Emilion, mais aussi Château de Malengin-Eve en Montagne Saint-Emilion, tous séducteurs et même flatteurs avec leur forte proportion de merlot, charmeurs, fruités, leur souplesse et leur rondeur.

La saucisson de sanglier © MR

Mais, au-delà des vins et fromages fermiers de renom, l’épicerie enrichit son assortiment avec des recettes exclusives à base d’ingrédients issus des domaines de la famille et de l’écosystème Edmond de Rothschild. L’un des points forts de la maison: le gibier issu de la ferme familiale qui s’étend sur 1600 ha, où sangliers, cerfs et chevreuils abondent. Ils sont chassés chaque année, manière de préserver l’équilibre naturel du site et sont transformés en exquises terrines ou en saucissons. La viande est travaillée patiemment et de manière artisanale, dans le respect du savoir-faire charcutier puis légèrement assaisonnée pour en respecter toute la saveur. Produits en petites quantités, on déguste ainsi le saucisson de cerf avec ses arômes noisetés, son goût puissant qui séduit et surprend, mais également la terrine de cerf dans une version authentique et gourmande intégrant des morceaux de foie gras, signée Julien Gatillon précédemment cité. In fine, coup de chapeau au saucisson de sanglier maison!

Noix de cajou au chocolat © GP

Côté sucré, l’épicerie valorise la noix de cajou, dont la culture est soutenue par le fonds Moringa, initié par Edmond de Rothschild Private Equity. On la retrouve enrobée de chocolat, en palets gourmands et pâte à tartiner. Issue de l’agriculture biologique, cultivée par 7000 petits producteurs du Bénin qui veillent sur les anacardiers, – l’arbre produisant la dite noix -, les combinant avec les cultures destinées à nourrir les populations locales, cette noix de cajou est porteuse de belles valeurs, sociales et environnementales. Alors que les noix de cajou produites en Afrique sont généralement envoyées en Inde pour être décortiquées par des femmes, dans des conditions pénibles et dangereuses (substances acides présentes dans la noix), celles utilisées par Edmond de Rothschild Heritage sont produites et transformées sur place, au Bénin, avec tout l’encadrement nécessaire (gants obligatoires pour les ouvrières, aération des salles de travail, temps de travail réglementé…) faisant de ces noix de cajou les seules au monde à être 100% made in Africa. En témoigne cette offre vertueuse au fil de laquelle on retrouve la noix de cajou associée à des ingrédients de qualité tel que le chocolat noir du Cameroun, provenant lui aussi d’une filière engagée. On craque pour la noix de cajou au chocolat, mais aussi l’onctueuse pâte à tartiner, peu sucrée, sans huile de palme, à la texture légèrement craquante et dont la recette a été imaginée par Jonathan Chapuy, chef pâtissier du groupe, officiant au restaurant La Dame de Pic – Le 1920.

Pâte à tartiner © Maurice Rougemont

Toujours au registre des douceurs, on se régale également de l’exquis caramel au beurre salé, confectionné à partir du beurre demi-sel et de la crème fraiche de la ferme des Trente Arpents. Un pur plaisir qui vient côtoyer une tradition affirmée en matière d’apiculture avec des miels haute couture, récoltés à la main, issus d’environnements préservés, en direct des ruches égrenées au fil des propriétés familiales : celui de la Ferme des Trente Arpents (Domaine de Mandegris) qui séduit par son côté floral et rond, le citadin et so chic « Rue du Faubourg Saint-Honoré » installé sur le toit de la Banque Rothschild et où les abeilles bénéficient du luxe de butiner dans les jardins de l’Elysée donnant un miel aux notes fraiches et fleuries mais également côté helvète au Château de Pregny où le précieux nectar offre une saveur suave et boisée.

Quelques vins signés EdRH © Maurice Rougemont

Enfin à ne pas manquer parmi les nouveautés festives par excellence, le foie gras entier du Périgord, revu à la sauce Edmond de Rothschild, puisque les lobes de foie sont assaisonnés et macérés dans le vin de château Clarke, le domaine signature de la famille. A accompagner au gré des repas et des envies, des vins d’ailleurs au charme exotique ou de l’élégance flatteuse des domaines médocains, ou encore des jolies bulles de la maison de champagne Barons de Rothschild, réunissant les différentes branches de la famille, et qui façonne peu à peu un style séducteur misant sur la finesse du chardonnay (principalement issu des premiers et grands crus de la côte des Blancs) associée à un dosage minimum. Bref, difficile de ne pas trouver son bonheur au fil de cette fine épicerie, QG digital du goût pour gourmets exigeants.

 

Domaine des Trente Arpents

77220 Favières

Tél. : 01 64 07 02 12

Horaires : 9h-18h.

Site : epicerie.edmondderothschildheritage.com/fr/

 

A propos de cet article

Publié le 3 décembre 2021 par

Une épicerie en ligne signée Edmond de Rothschild Heritage” : 1 avis

  • Kamal Bekhechi

    Tout est d’une subtilité, les mots me manquent pour en parler tellement c’est parfait.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !