> > > > L'Hostellerie des Gorges de Pennafort

L'Hostellerie des Gorges de Pennafort

« Philippe Le Bon règne sur les Gorges de Pennafort (Var) »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 24 juillet 2011

Un message varois d’Alain Angenost, notre infatigable correspondant de la côte… Hommage à Philippe Da Silva.

Philippe Da Silva © Alain Angenost

Oubliées ou presque leurs années parisiennes! Philippe et Martine Da Silva ont imprimé leur marque à cette hostellerie coquette nichée au coeur du Var verdoyant. D’année en année, leur auberge toute voisine des gorges de Pennafort s’est transformée en lieu de luxe et de plaisir, avec seize chambres et quatre suites. Les cuisines, le décor, la piscine, la création d’un espace détente avec massage et hammam, le réaménagement d’un parc bucolique, une piste d’hélicoptère  ont précédé une toute nouvelle terrasse avec mobilier adéquat dont la tonnelle dernier cri, à la luminosité programmable, se ferme automatiquement en cas de pluie, permettant aux convives de continuer tranquillement leurs agapes.

Ravioli de foie gras et parmesan © Alain Angenost

Philippe Da Silva, qui fut jadis le maestro du Chiberta parisien et dont le cœur déborde de gentillesse, de générosité, de sincérité, mitonne une cuisine éclatante de saveurs et de couleurs, chérissant  le produit de qualité et les saisons changeantes. Raviolis de foie gras et parmesan, cannelloni de langoustines au champagne, homard breton aux morilles, asperges et artichauts, bar poêlé aux girolles, Saint-Pierre en marinière aux coquillages et olives, ris de veau braisé au Porto, pousses d’épinards ne délivrent que du bon et du bien fait.

Saint-Pierre en marinière de coquillages © Alain Angenost

Odile et Wilfrid, sommeliers experts, gèrent une cave à température idéale où le Bordelais et, bien sûr, la Provence, tiennent la vedette.  Serait-ce le drapeau français enveloppant un arbre sur la terrasse ces jours-ci – mais la farandole de desserts en devient  un vrai défilé du 14 juillet. Bien sur, certains diront, « on a trop (bien) mangé, on n’en peut plus », mais les autres, ceux qui se sont fait une joie de venir jusqu’à lui, ceux qui ont économisé pour un vrai repas de fête, ceux-là, s’en souviendront longtemps encore et le feront savoir autour d’eux. À se demander si l’idée d’un menu du midi « de bouche à oreille » ne lui est pas venue de là.

Ris de veau braisé au porto © Alain Angenost

L'Hostellerie des Gorges de Pennafort

route départementale 25
83830 Callas
Tél. 04 94 76 66 51
Chambres : 135-350 €
Menus : 49€ « de bouche à oreille » (déj., sem. ), 65, 80,140 €
Carte : 99 €
Site: www.hostellerie-pennafort.com

A propos de cet article

Publié le 24 juillet 2011 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Hostellerie des Gorges de Pennafort