1

FOG et la Ve : une histoire d’amour

Article du 28 novembre 2021

Une formidable histoire d’amour (ou de désamour), de passion, de haine, avec lui-même, les autres, l’histoire, ses personnages secondaires,  ses héros et d’abord le Général : tel est ce livre insolite et passionnant. FOG (alias Franz-Olivier Giesbert) nous promet trois tomes bien sentis sur cette Ve république dont il fut l’un des acteurs, quoiqu’il en dise. Il a commis des biographies détonantes de Mitterrand (« Une vie », « la Tentation de l’Histoire ») et de Chirac (« la Tragédie du Président »), sait être tendre, cruel, doucereux, sadique et sardonique, mêlant humour et culture avec science et malice. Ce premier tome, voué au Général de Gaulle, de 1958 à 1969, est une formidable illustration de son talent narratif. ll a tout lu, tout digéré, de Peyrefitte à Foccart, de Tournoux à Philippe de Gaulle. Rien ne lui échappe. Il a tout retenu, prend le temps de se mettre en scène. Né dans une famille américano-normande,  démocrate, centriste, de gauche, anti-gaulliste, vivant entre sa ferme du Roumois et le plateau de Brotonne, se plaçant toujours du côté des vaincus, il porte le deuil le jour de l’arrestation de Salan, vêt un costume noir, défend l’OAS, fustige le FLN, précurseur des djihadistes, rapporte, non sans délectation, les cruautés des uns et des autres, appâte le lecteur, ne lui laisse guère de répit. Ce « Sursaut » ressemble aussi au roman de la chute et de la grandeur passée d’un héros qui fut celui de la France Libre et ne supporte guère la contradiction. Liant humour et récit au plus près de l’histoire, glissant, ça et là, de l’argot marseillais (le pays est « empégué« ) et des néologismes (les journalistes « turbulent« ), FOG parvient à nous faire sourire dans le drame. Cette histoire de notre demi-siècle, dont les derniers héros malgré eux se nomment VGE ou Pompidou, Massu ou Foccart (formidable personnage de série B décrypté ici avec une vraie réussite), se lit comme un thriller. Dont on n’est pas tout à fait sûr de connaître la fin. Un comble!

Histoire intime de la Ve république : le Sursaut, de Franz-Olivier Giesbert (Gallimard 372 pages, 22 €).

A propos de cet article

Publié le 28 novembre 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

FOG et la Ve : une histoire d’amour” : 1 avis

  • Gosseaume

    Foccart: formidable personnage de série B .génial !!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !