1

Noirmoutier Intimes Insulaires par Maurice Rougemont

Article du 22 septembre 2021

1-Colette Devineau © MR

Notre ami photographe Maurice Rougemont expose à Noirmoutier, dans l’hôtel Jacobsen, un ensemble de 30 portraits photographiques grand format des personnages marquant cette île qu’il connaît bien. On y trouve un charpentier de marine, des paysans, des commerçants, un académicien, Jean-Marie Rouart et, bien sûr, le jeune génie de la cuisine locale, Alexandre Couillon.

2-Henri Gendron

« Des personnalités hors norme, tantôt façonnées par le sel et les vents, parfois imprégnés d’une colère poétique qui nous oblige » dit d’eux Maurice Rougemont. Les portraits sont présentés dans un parcours en suivant les salles de cet hôtel du XVIIIème, magnifiquement restauré. Ils s’imposent au visiteur, montrant des personnages hiératiques ou mystérieux, pensifs ou drôles, rieurs ou songeurs.

3-Marcelle Corbrejaud © MR

Pour l’auteur, « Ils sont comme un manifeste de dédain face aux courants tièdes de la normalité ». Dans le traitement, prenant le contre-pied de l’image habituellement proposée de Noirmoutier, le photographe s’est attaché à utiliser un style en clair-obscur, intérieurs sombres ou extérieurs crépusculaires, qui renvoient au Noirmoutier de son enfance, « celui d’avant l’engouement pour les ciels toujours plus bleus, et la dictature des baies vitrées ».

4-Alexandre Couillon © MR

Nous vous proposons quelques un de ces portraits avec les légendes de l’auteur

5-Jean-Charles Martineau © MR

1_Colette Devineau
A la nuit tombée, elle nous guide au milieu du marais Courtet, propice à l’éclosion des songes, là où l’on dit que rôdent encore quelques sorciers égarés. Elle est auteure d’un dictionnaire du parler de l’Epine et de Fables et récits de l’Epine (Geste Editions).

2-Henri Gendron
Charpentier de marine, ici dans son antique atelier de la rue de l’Ecluse sur le port. Au moment de la prise de vue, il ramassa une poignée de copeaux, la porte à son nez et il dit : « ceci est du hêtre ».

3-Marcelle Corbrejeaud dite Roublotte

Sa vie durant, elle a fleuri la tombe du jeune soldat britannique, Joseph Miller, qu’elle avait vu mort sur la plage de la Bosse un soir de mars 1942 alors qu’elle était enfant. Elle porte encore la quichenotte, la coiffe noirmoutrine

4-Alexandre Couillon
Loin des tapages, plein d’humour et tendresse, il anoblit le menu fretin et nous ouvre à l’ivresse du meilleur. Par-delà l’Herbaudière, il illumine toute l’ile de ses deux étoiles Michelin.

5-Jean-Charles Martineau
Dans la pénombre de son atelier de marine, il se saisit d’une brassée de cordages, et l’on pense à Saint-John Perse : « La mer en nous tissée jusqu’à ses ronceraies d’abime, la mer en nous tissant ses grandes heures de lumière et ses grandes pistes de ténèbres »

6-Jean-Marie Rouart © MR

6-Jean -Marie Rouart, de l’Académie française
Il passa une partie de son enfance à Noirmoutier, élevé par des marins-pêcheurs. Jeune homme, on le vit traversant les nuits du Bois de la chaize sur son vélosolex, puis il nous éblouit par ses livres bien avant de devenir immortel. Défenseur de nobles causes et épris de justice, il vient de faire don des tableaux de son père Augustin au musée du Petit Palais à Paris où ils sont exposés jusqu’en octobre 2021.

7-Charles Croizard © MR

7-Charles Croizard
Retour au Noirmoutier disparu, du temps où la lumière pénétrait avec parcimonie. Dans cette cave à l’odeur sombre, buvons le dernier verre de la dernière barrique de ce délicieux nectar. Il provient de ses vignes qu’il a cultivées jusqu’en 1990. Il distillait l’alcool et le mélangeait avec le mout pour en faire un breuvage inimitable.

 

Intimes Insulaires

Hôtel Jacobsen, centre des Patrimoines Maritimes.
rue Saint-louis,
85330 Noirmoutier-en-l’Ile
Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h, fermé le vendredi.
jusqu’au 7 novembre 2021
tél :02 51 68 48 89

 

A propos de cet article

Publié le 22 septembre 2021 par
Catégorie : Actualités Tags :

Noirmoutier Intimes Insulaires par Maurice Rougemont” : 1 avis

  • Hesnard

    Très intéressant

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !