Saint-Paul-de-Vence : le renouveau de la Table de Pierre

Article du 27 juillet 2021

Maxime Leconte, Emmanuel Lehrer et Dorian Lutzelschwab © AA

Le Mas de Pierre à Saint-Paul de Vence? Un petit coin de paradis qui se rénove et s’agrandit, mais n’oublie pas la gourmandise… Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, nous dit tout…

Le Lagon © AA

Pendant le dernier confinement qui a mis à l’arrêt le monde de l’hôtellerie et de la restauration, certains en ont profité pour se remettre en question en entreprenant d’ importants travaux d’embellissement. C’est le cas du Domaine du Mas de Pierre, ce Relais & Château, pépite du groupe hôtelier familial français et indépendant « SFH », situé au pied des remparts de Saint-Paul-de-Vence dont la superficie est passée de cinq à huit hectares. Désormais ouvert toute l’année ce classieux resort à la française s’enrichit de deux bastides grand luxe hébergeant vingt-deux nouvelles chambres, un superbe spa de 2000 m2, un lagon enchanteur, un terrain multisport, un club enfant avec ses trois roulottes rigolotes et un espace faisant office de théâtre de verdure. La rénovation a aussi touché la réception, la conciergerie, le bistrot et sa terrasse.

Une chambre © AA

Le chef exécutif Emmanuel Lehrer a hérité d’une superbe cuisine centrale ouverte de vingt-cinq mètres carrés. Celle-ci délivre les délectables créations du restaurant gastronomique « La Table de Pierre » dont c’est enfin le retour, désormais doté d’une verrière et d’une table d’hôte, et limité à trente-cinq couverts. Emmanuel en a confié les fourneaux à Maxime Leconte. Ce jeune chef prometteur de 28 ans, que l’on connut sous-chef au Comptoir Saint-Paul à Montpellier, fut premier chef de partie au Royal Riviera à Saint-Jean–Cap-Ferrat et sous-chef du restaurant gastronomique Aux Ducs de Savoie à Saint-Gingolph. Il a voyagé loin de nos frontières afin d’apprendre de nouvelles techniques culinaires et de découvrir des saveurs venues d’ailleurs.

Langoustine nacrée, mousse de riz Acquerello, poupeton de courgette © AA

C’est dans une élégante atmosphère teintée de rose et de pourpre, valorisée par de savants éclairages que l’on pourra apprécier son inspiration qu’il puise dans le meilleur de la Provence et dans le potager maison. Le bonbon frit d’octopus avec sa mousse légère au miel et yuzu, la raviole de pomme Granny Smith à la brousse de chèvre, concombre mariné, condiment miel et huile d’olive et pollen de fleur et le canard maturé aux baies de timut, betterave en déclinaison et framboise en font de délicieux avant-propos et de beaux exemples.

Selle d’agneau, panisse et chimichurri © AA

On se régale encore d’une langoustine nacrée avec sa mousse de riz Acquerello, d’un poupeton de fleur de courgette avec son bouillon de tête aux feuilles d’agrumes puis d’une superbe selle d’agneau cuite à basse température avec ses panisses, sa sauce chimichurri, condiment latino joliment pimenté, qui font des plats de résistance de belle tenue. Pour clore ce menu dédié au fil des saisons, rien de tel qu’un soufflé aux agrumes et son sorbet citron ou la framboise, sa glace mascarpone, et sa gelée citron vert dont le chef pâtissier Dorian Lutzelschwab a le secret. Et pour les vins, on fait confiance au sommelier maison qui vous guide avec science à travers la Provence en liberté.

Soufflé aux agrumes, sorbet citron  © AA

La Table de Pierre au Domaine du Mas de Pierre

2320, route des Serres

06570 Saint-Paul-de-Vence

Tél. 04 93 59 00 10

Chambres : 195€-863 €

Menus : 70 (« Sur les pas de Folon »), 90 (« Au fil des saisons ») €.

Horaires : 19h30-22h.

Fermeture hebdo : Dimanche et lundi

Site: www.lemasdepierre.com

 

A propos de cet article

Publié le 27 juillet 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !