Montbazon : la splendeur d’Artigny

Article du 30 juillet 2021

Le château © GP

Ce château « historique », imaginé en 1920 par le parfumeur François Coty sur un plateau tourangeau dominant l’Indre, continue de fasciner par son ampleur et sa magie. Voilà un bâtiment classique, imitant, dans le plus pur style XVIIIe, celui de Champlâtreux dans l’Oise, et qui évoque aussi Vaux-le-Vicomte, la folie de Fouquet, surintendant de Louis XIV qui vexa le roi Soleil. Une « folie » ? Il y a de ça, et qui ruina son bâtisseur. Racheté à fin des années 1950 par René Traversac, transformé en palace de la campagne, il vit la fusion durable entre les Relais de Campagne de Jo Olivereau, qui résidait de l’autre côté du fleuve, au domaine de la Tortinière, avec les Châteaux Hôtels. Ainsi, naquirent la chaîne des Relais & Châteaux.

Salon en rotonde © GP

Le Château d’Artigny, géré par Pascal Brault, avec poigne et bonhommie, poursuit sa destinée de star hôtelière, au sein de la mini-chaîne de Pierre Traversac, fils de René, « les Grandes Etapes Françaises », aux côtés d’Isenbourg et du Château de l’Ile en Alsace, de Gilly-les-Citeaux en Bourgogne, de Choiseul à Amboise. Mais il demeure, sur son éminence, dominant le paysage des abords de Tours, comme un symbole du luxe aux champs. Des chambres choisies, dans le château, la chapelle ou les anciens communs (ce sont souvent les plus belles, offrant vue sur le château ou le parc), un service impeccable, une cave immense, dédiée à la Loire en majesté.

Chambre avec vue sur l’Indre © GP

Le chic de la demeure? Avoir toujours possédé une table digne de son rang, aujourd’hui administrée par le vendéen Hervé Guttin avec le concours du sommelier Antoine Lefort qui veille sur une fort belle cave et la jeune pâtissière Christelle Richard, qui fait montre de créativité en douceur. On vous en parlera très vite. Le grand parc est là pour la rêverie, la grande salle de remise en forme pour les courageux, la piscine et le spa pour la détente, le bar avec ses beaux cocktails pour les hédonistes. Bref, voilà un château princier en pays royal où il fait bon être simplement chez soi.

Hall d’accueil © GP

Château d’Artigny

92 Rue de Monts,
37250 Montbazon
Tél. 02 47 34 30 30
Chambres : 125-550 €

A propos de cet article

Publié le 30 juillet 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !