Yann Moix et ses souvenirs de Reims

Article du 3 juillet 2021

 

Vous avez détesté Orléans? Vous allez exécrer Reims – ou l’inverse – , le deuxième volume des confessions de Yann Moix, qui comprendra quatre tomes. Sa « tétralogie » – on songe à Wagner, et on se souvient du mot de Woody Allen : « quand j’entends  Wagner,  j’ai envie d’envahir la Pologne« .  Yann, qui a moins d’humour que Woody, a intitulé « Au pays de l’enfance immobile », sa série de souvenirs. Dans son premier opus, il contait son enfance meurtrie, abimée, assassinée. En attendant, Verdun et Paris, ses troisième et quatrième volets, voici le récit de ses années d’études à l’Ecole supérieure de commerce de Reims. Après avoir raté les « grands concours » qui l’auraient mené à Paris, le voilà reclus médiocrement dans la capitale du champagne où… tout n’est qu’ennui, dérive sentimentale, déboires sexuels, débâcle personnelle, en compagnie d’une bande de pieds nickelés masturbateurs, suicidaires, ratés avant l’heure, qui semblent faire de l’échec scolaire un règle non dite. En lieu et place de la volonté de réussite universitaire et de succès amoureux, Yann Moix impose le ratage social et l’ambition littéraire. Roi de l’anti-conformisme, prince de l’auto-dénigrement, artiste ès provocation, il va se faire détester par ses pairs à défaut de se faire aimer par eux. Et, bizarrement, sur ce terrain de la haine de soi et des autres, il construit son propre terreau littéraire. Ses modèles? Roger Caillois et Roger Gilbert-Lecomte, tous deux natifs de Reims, René Daumal, originaire des Ardennes, sans oublier Roger Vailland et ses amis de la revue littéraire Le Grand Jeu, pionniers du surréalisme, amis d’André Breton, de Max Ernst et de Philippe Soupault. Et voilà bien ce qui fait le prix de ce livre-confession, de cette étrange mise à nu, de ces souvenirs qui ne mettent jamais en valeur son auteur mais porte la haine de soi à la hauteur d’un bel art.

Reims, de Yann Moix (Grasset, 285 pages, 19,50 €).

A propos de cet article

Publié le 3 juillet 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !