Monaco : Marcel et Michel, main dans la main

Article du 1 juin 2021

Marcel Ravin et Michel Sarran © AA

Un quatre mains de prestige dans la Principauté monégasque :  notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost est évidemment au rendez-vous. Il raconte…

L’espace Sea Bay © AA

Cette année sera la fête de la gastronomie de la Principauté monégasque, avec le lancement par la Société des Bains de Mer de la première édition du Festival des Etoilés de Monte-Carlo. Au programme, des dîners à quatre mains d’exception dont le premier du 29 mai dernier s’est tenu au Blue Bay du Monte-Carlo Bay. Marcel Ravin, Chef exécutif et étoilé de cet élégant et relaxant resort hôtel monégasque avait invité son confrère toulousain Michel Sarran, doublement étoilé depuis 2003 et juré de Top Chef su M6 depuis la saison six, afin d’y mitonner de concert un menu bien marquant.

Michel, Marcel, Camille, Arnaud, Floriane, Pascal et Frédéric © AA

Côté de l’équipe invitante, il y avait Pascal Bodevier, le fidèle second de Marcel, Floriane Grand et le directeur de la restauration Frédéric Nardello. Michel Sarran était venu avec sa cheffe Camille Julien et le compagnon de celle-ci, Arnaud Ducroux, qui est le directeur du restaurant. Comme dans du théâtre gourmand, cette jouissante comédie s’est déroulée en quatre actes dont le premier mettait en scène le foie gras de canard. Michel l’a concocté façon soupe à l’huile Belon, et Marcel, en crumble de tartare, condiment radis, cacahuète truffée.

Le foie gras de canard © AA

Au deuxième acte, c’est au tour de la langoustine vivante, marinée à l’huile d’argan, artichaut au corail, caviar d’Aquitaine crémeux à l’armagnac pour Michel, et version croquant, cumbava et pétales de maïs, jaune d’œuf au citron, caviar/gomasio (sésame grillé et sel marin). Troisième acte, place à l’agneau Allaiton de l’Aveyron, une viande unique pour les gourmets exigeants. Michel l’a interprétée en selle d’agneau marinée au bouillon de couscous, rôtie, tartare aux saveurs d’Asie et Marcel, en agnolotti d’épaule aux blettes et ricotta, curry vert floral.

La langoustine vivante © AA

Le rideau du dernier acte est tombé sous les applaudissements après un gourmand ballet de fraises gariguettes et des bois, en jardin printanier, petits pois à la menthe pour Michel, et lacté de cosses et feuilles de petits pois au riz soufflé, vinaigrette miellée pour Marcel. Le chef sommelier du Monte-Carlo Bay Gérard Veyrat de Lachenal, a su jouer comme à son habitude, le parfait accord mets-vin avec un Châteauneuf-du-Pape Château de Beaucastel blanc 2019 sur le foie gras, un Hermitage blanc 2018 les Alexandrins, sur la langoustine, un superbe Châteauneuf-du-Pape Château de Beaucastel rouge 2011 sur l’agneau, et le Champagne rosé Fleur de Miraval de Brad Pitt pour clore le dîner.

L’agneau Allaiton de l’Aveyron © AA

Après ce feu d’artifice des saveurs, mains dans la main, viendront Le Grill à l’Hôtel de Paris Monte-Carlo, Le Louis XV-Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris, ou encore Elsa au Monte-Carlo Beach. Une grande soirée de gala qui se tiendra courant novembre dans l’illustre Salle Médecin du Casino de Monte-Carlo clôturera cette première édition. À cette occasion, les Chefs Monte-Carlo de la S.B.M y feront déguster leurs créations emblématiques.

Les fraises gariguettes et des bois © AA

Le Blue Bay au Monte-Carlo Bay

40, Avenue Princesse Grace

98000 Monaco

Tél. +377 98 06 02 00

Menus : 160€ (4 services), 180€ (5 services).

Carte : 140 €

Site: fr.montecarlobay.com

Fermeture hebdo : à partir du 1er juillet, du mercredi soir au samedi soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 1 juin 2021 par
Catégorie : Actualités Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !