Tel Aviv : les délices du Café Europa

Article du 5 juin 2021

Au comptoir © GP

Lancé par Sharon Cohen de Shila, avec des prétentions moindres et une équipe jeune, sérieuse, souriante, motivée, ce café phare du boulevard Rothschild, en étage, avec son bar, ses comptoirs, vaut pour sa grande terrasse, sa belle ambiance et surtout ses plats délicats et frais. Saveurs justes, produits de qualité, cuissons exactes concourent à des repas réussis. On y ajoute de jolis vins israéliens (mais hélas sur une carte en hébreu non traduite, sur laquelle il convient d’y regarder à deux fois avec une attention portée aux prix dansants) et l’on comprend que le bonheur gourmand du nouveau Tel Aviv s’y vit ici le soir à feu continu.

Salade caprese © GP

Tartare de poisson avec gaspacho, piment, zaatar et bruschetta, carpaccio d’artichaut au vinaigre balsamique et parmesan, salade caprese revue avec un fromage de ferme israélien façon halloumi, basilic et anchois, plus d’exquises petites tomates juteuses, coeurs de laitue avec roquette, échalotes, noix caramélisées et vinaigrette balsamique, calamars frits sauce cocktail ou maigre frit avec laitue, herbes et piment se goûtent, au gré de petites assiettes façon tapas servies en rafale.

Tartare de poisson © GP

On y ajoute les brochettes d’onglet au charbon de bois, les gnocchis de fruits de mer aux crevettes, saint-jacques, crabe, persil, le mérou au maïs en salade qui illustrent bien cette cuisine telavivienne décomplexée qui, ces temps-ci, fait le tour du monde et joue le mélange des genres avec art comme la street-food de luxe avec succès. On y a joute les jolis vins israéliens du moment – la Vie de Castel d’Eli Ben Zaken (issu de cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc, malbec, petit verdot et syrah) ou l’élégant cabernet sauvignon de Flam qui colle parfaitement à cette cuisine fine, vive, épicée.

Crème brûlée démoulée © GP

La divine surprise? Des desserts de grand-mère revus et corrigés au goût du jour avec malice et faconde, comme la « crack pie« , sorte de superbe tarte au sucre roux à l’américaine, avec crème, oeufs et café, servi avec une glace vanille, plus une splendide crème brûlée démoulée, servie glacée avec sa glace pistache, à se pourlécher. On y ajoute encore de tendres churros sauce chocolat et enfin un classique cheese-cake au coulis de fraises. Addition pas bêcheuse pour tant de bonheur!

Crack pie © GP

 

Café Europa

Rothschild Blvd 9

Tel Aviv

Israël

Tél. : 03-525-9987

Horaires : 18h(sam. : 12h)-minuit (vend. : 1h du matin).

Fermeture hebdo. : déj., sem.

Carte : 55-75 €.

Site : cafeeuropa.co.il

A propos de cet article

Publié le 5 juin 2021 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !