L’Elysée à la plage : les vacances des présidents

Article du 16 mai 2021

De Gaulle luttant contre un moustique à Brégançon, mais bienheureux à Colombey-les-deux-églises, dans sa chère Boisserie, s’y rendant le dimanche à l’église, gardant complet/cravate en toutes circonstances, Pompidou entre le Var et Cajarc, renonçant à Saint-Tropez pour le Lot, sans omettre Fouesnant en Finistère, VGE exhibant sa plastique de nageur et de skieur nautique expert entre Brégançon et le Cap Ferrat, sans oublier Authon côté Loir-et-Cher, Chirac en bermuda et chaussettes longues sur la plage varoise et au Royal Palm à l’île Maurice, Sarkozy à Wolfesboro puis au Cap Nègre, Hollande en TGV vers Brégançon, les Macron à Marseille ou au Touquet : Pierre Geais a suivi partout nos présidents en vacances, compulsant livres et archives, égrenant les anecdotes malicieuses, livrant des portraits croquignolets et savoureux. Le Général qui déjeune tôt à 12h15, Pompidou qui, comme Chirac, raffole de la bouillabaisse, Sarko qui refuse le coca des Bush à Kennebunkport, Hollande ou Macron plus secrets dans leurs habitudes de table. Alors que le premier s’échappe mystérieusement pour un repas de famille sur la Côte d’Azur… Bref, et on l’a compris, ce livre espiègle qui piège les résidents de l’Elysée dans leur demeure officielle d’été (le fort de Brégançon, « austère » selon Stéphane Bern) et celle secrète et privilégiée, chipée au premier ministre (la Lanterne, dans le parc de Versailles), promet quelques jolies heures de lecture, comme un avant-goût des vacances !

L’Elysée à la plage, de Pierrick Geais (Editions du Rocher, 219 pages, 17,90 €).

A propos de cet article

Publié le 16 mai 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !