Avignon : l’eau de vie, c’est Manguin

Article du 26 mai 2021

Béatrice et Emmanuel Hanquiez à l’alambic © GP

Henri Manguin, l’arrière-grand-père peintre, concourut à l’aventure du Fauvisme. Claude, le grand-père, cultiva les poires sur l’île de la Barthelasse dans les années 40 et attendit quinze ans pour distiller ses fruits. Henri, le père, et son frère Jean-Pierre, firent rimer le nom de Manguin avec celui des poires de la vallée du Rhône. Pierre, fils d’Henri, continua de distiller en double repasse dans les vieux alambics, même si la maison n’était plus propriété de la famille. Béatrice et Emmanuel Hanquiez on repris la maison et l’enseigne en 2011 avec le foi des néophytes désirant bien et mieux.

La dégustation © GP

Ils ont gardé quelques stocks anciens, de prunes ou de mirabelles, proposant la reine-claude et l’abricot avec joliesse, plaçant toujours en vedette la poire qui donne le sentiment de « croquer le grain », avec des poires Williams de Haute Provence ou de la Vallée du Rhône. Ils y ont ajouté une gamme d’excellence avec des « coeurs de chauffe » aux degrés plus élevés, vendus dans des bouteilles stylées, imaginant, en sus, la distillation de l’olive avec une certaine réussite, notamment auprès des barmen qui en font des cocktails prisés.

Béatrice et Emmanuel Hanquiez © GP

Manguin Distillerie

île de la Barthelasse, 784 chemin des poiriers

84000 Avignon

Tél. : 04 90 82 62 29

Horaires  : 10h-12h. 14h-17h (sam. 15h-18h).

Fermeture hebdo. : dim.

Site : www.manguin.com

 

A propos de cet article

Publié le 26 mai 2021 par
Catégorie : Produits Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !