Dubaï : le Portugal gourmand vu par Lana Lusa

Article du 17 mai 2021

 

Fadi Abou et Helio Lino © FA

A Dubaï, les tables se suivent et ne se ressemblent guère. Notre correspondant passionné Fadi Abou a découvert pour nous « le » restaurant portugais de la ville, avec sa boulangerie (pastelaria), son café et sa belle ambiance lisboète chic. On l’écoute…

Gambas marinadas em azeite e salicornia© DR

Lana Lusa est un nouveau restaurant de Dubaï créé par l’équipe de La Cantine du Faubourg et de Ninive avec son chef exécutif Gilles Bosquet, qui rend un hommage appuyé à la propriétaire portugaise, Jessica Viveiro. Situé dans le complexe Wasl 51 de Jumeirah, ce petit coin lusitanien est caché par une terrasse verdoyante qui transporte les convives dans les restaurants intimes du Bairro Alto lisboète. L’intérieur est chargé d’objets portugais, reflétant l’amour et le soin authentiques apportés au lieu.  Des artistes portugais ont signé le décor, les assiettes en céramique colorées, les luminaires en cuivre poli et les menus moulés en liège. Même la musique vous accueille comme dans les ruelles de Lisbonne, avec le fado en fond sonore.

Cataplana de peixe © DR

Les recettes, exécutées avec précision par le chef Helio Lino, originaire du Portugal, qui retrouve ici ses racines en compulsant les carnets secrets de la grand-mère de la fondatrice dont vous verrez des photos de famille éparpillés dans le café chic du lieu. Le menu regorge d’entrées chaudes et froides à partager. Le Portugal, c’est, notamment, la plage, le soleil et la mer, alors quoi de mieux que de commencer avec des produits marins? Gambas à l’huile d’olive et salicorne, sardines marinées, cuites à basse température, servies dans leur jus, avec câpres et gros sel, poulpe à la tomate, huile d’olive et coriandre, coques sautées baignant dans ail et citron font merveille.

Bacalhau à Bras © DR

On ajoute le traditionnel Prego, simple sandwich composé à l’origine, de porc, revu ici au bœuf, cuit à l’ail et une touche de bière en fin de cuisson. Plus de jolis plats portugais, comme le poulet grillé au barbecue (frango assado), avec riz, frites et  salade composée, le coquelet badigeonné d’huile, ail et piment avec de la mayonnaise à l’ail, plus une sauce piquante brésilienne à base de poivrons (peri-peri) ou du chimichurri. On continue avec la morue à Brás, désalée, revenue dans l’huile avec  frites, oignons, œuf brouillé, agrémentée d’olives noires. On n’oublie pas la bouillabaisse portugaise en  « cataplana », pour deux avec poivrons, oignons, ail et vin blanc, plus crevettes, coques, moules, calamars et feuilles de coriandre:  un délice marin à se partager.

Frango assado © DR

Le Lana Lusa, qui n’a pas encore de licence d’alcool, propose une gamme de mocktails et de vins non alcoolisés. Le Lusa Spritz, à base d’eau de concombre, eau de rose et vin pétillant sans alcool est rafraîchissant et se marie avec les plats sus-cités. On achève la dégustation sur les incontournables pasteis de nata comme à Belem, sans oublier les gâteaux de riz (bolo de arroz) et ceux aux amandes. Si vous n’avez plus faim mais que la gourmandise vous guette, pourquoi ne pas profiter de la pastelaria de Lana Lusa pour emporter les saveurs du Portugal jusqu’à votre hôtel ?

Pasteis de Nata © FA

 

Lana Lusa

Wasl 51 – Plaza 1

Al Wasl Road

DUBAI, Emirats Arabes Unis

Tél : +971 4 380 1515

Horaires d’ouverture : 8h(week-end: 9h)-1h du matin .

Fermeture hebdo: aucune.

Carte : entre 60 et 80 € par personne

Site : lanalusa.com

 

A propos de cet article

Publié le 17 mai 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !