Dubaï : le Japon façon Mimi Kakushi

Article du 12 mai 2021

Tsuyoshi Go Nagano © FA

Notre ami Fadi Abou continue d’arpenter pour nous Dubaï. Place aujourd’hui au meilleur restaurant japonais de la ville.

Le décor © FA

Sur deux niveaux, signé de l’équipe à l’origine de la Cantine du Faubourg et du Ninive, le Mimi Kakushi signe la rencontre d’un bar clandestin et d’un club de jazz d’Osaka. Le restaurant est décoré dans des tons chauds de bois brun avec des cabines confortables en cuir qui évoquent le choc culturel entre Orient et Occident. Le nom du lieu? Celui d’une coupe de cheveux  de type bob, couvrant les oreilles, datant des années 1920. Les clins d’œil à cette époque se multiplient dans tout le restaurant, du décor à la douce musique de fond jazzy.

Gyoza à la morue © FA

Attendez-vous cependant à une cuisine typiquement japonaise. Le chef Tsuyoshi Go Nagano, qui a travaillé chez Matsuhisa Mykonos ou Gaku, combine sa culture d’origine japonaise avec son goût pour le moderne et le cosmopolite. Partisan d’une cuisine durable, il use d’ingrédients locaux et saisonniers. On se régale, sous sa gouverne, de calamars frits croustillant au piment jalapeno avec une sauce japonaise au curry, d’un assortiment de sushi nigiri, au saumon, thon, dos de bar, crevette, œufs de saumon, anguille et bœuf passé au chalumeau. Chacun s’agrémente soit de zestes de yuzu, de truffes blanches d’été, de chips de pomme de terre ou de caviar.

Sushi nigiri © FA

On peut marier ces mets légers et frais avec un saké aux notes de beurre frais qui se consomme tiède ou chaud qui s’associe parfaitement avec des brochettes de poulet aux edamamés, ail, ciboulette, suivies d’une sauce chili au gingembre ou d’ailes de poulet épicées et glacées au citron vert et sel aux agrumes. Les gyozas sont revus aux champignons, chou, courge et haricots fins à tremper dans un bouillon de champignons. Ou bien ceux à la morue noire marinée et crevettes tigrées servis avec une soupe miso aux agrumes.

Calamar frit, jalapeno et sauce curry © FA

Dans la lignée des fruits de mer, on retrouve cette patte de crabe royal cuite à la vapeur et au beurre ponzu à déguster avec une sauce de kosho rouge. Ainsi que de la pieuvre marinée dans une sauce épicée de togarashi avec de la ciboulette et du yuzu. Les desserts sont joliment éclectiques, comme cet « Ispahan », clin d’oeil à Pierre Hermé, revu en chawan mushi avec ses litchis marinés, framboises, pétales de rose aromatisé à l’eau de sésame, que l’on complète d’un granité de koramitsu et de mochi dango. Itadakimasu!

Koramitsu et mochi dango © FA

 

Mimi Kakushi

Restaurant Village

Four Seasons Resort

Jumeirah Beach Road

Dubai – Emirats Arabe Unis

Tél : +971 4379 4811

Horaires d’ouverture : 18h-2h du matin.

Fermeture hebdo. : aucune.

Carte : 95 €.

Site : mimikakushi.ae

A propos de cet article

Publié le 12 mai 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !