Dubaï : l’escale orientale de Gilles Bosquet

Article du 10 mai 2021

 

Ahmed Ali et Gilles Bosquet © FA

A Dubaï, les tables se suivent et ne se ressemblent guère. Notre correspondant Fadi Abou a découvert pour nous le restaurant le plus traditionnel de la ville, récemment élu « meilleur restaurant arabe de Dubaï ». On l’écoute…

Le décor © FA

Dans le décor très « Mille et Une Nuits » de l’hôtel Jumeirah Emirates Towers, le restaurant Ninive propose une expérience culinaire unique, s’inspirant de la diversité culturelle et culinaire des émirats. Il tire  son nom d’une des sept merveilles du monde : les jardins suspendus de Babylone, ou Neneveh. Et c’est bien sur une terrasse suspendue entre les deux tours les plus emblématiques de Dubaï que le lieu offre une vue imprenable sur le quartier financier de la ville.

Maast O Khiar © FA

Bougies sur les tables, canapés aux motifs rayés très orientaux, palmiers… le ton est donné. Le directeur général, Rizwan Kassim, qui a d’abord ouvert La Cantine du Faubourg, faisant appel au français Gilles Bosquet, a imaginé là, avec le même chef, une cuisine orientale qui puise ses racines dans les traditions du Golfe, du Levant et de l’Afrique du Nord. Etoilé en Picardie à l’Auberge à la Bonne Idée,  à Saint-Jean-Bois, puis ayant travaillé dans l’équipe de Gordon Ramsay à Hong-Kong et Doha, Gilles Bosquet veille ici le jeune Ahmed Ali, d’origine syrienne, passé notamment au Méridien de Lattaquié après le Safir Hôtel de Homs, puis quelques années à Abu Dhabi puis Dubaï. Ils signent tous deux une carte très cosmopolite mais dans toujours dans l’esprit des « mille et une nuits ».

Tashreeb © FA

En entrée, on se délecte d’une recette iranienne, le Maast O Khiar, avec un yaourt séché 24h agrémenté de concombre, noix, raisins secs et menthe, avec une huile parfumée à la rose. On poursuit avec des fatayers libanais, avec pignons, cannelle, piment, persil et chutney de tomate, puis un poulet au tamarin sur un lit de yaourt épicé, avec grenade et feuilles de persil ou encore des boulettes de féta à la menthe et tomates entourées de dattes, de noix,  pignons et zaatar. On se régale encore d’un plat 100 % irakien : le taghrib ou tashreeb, un agneau braisé aux épices avec du citron sec et des pois chiches, assaisonné de miel et citron, posé sur des galettes de pain croustillant,.

Fatayer  © FA

Le dessert fait un bien joli moment avec le sarma, une pâte turque garnie de tehina – crème de sésame -, avec de la poudre de pistache et flanqué glace à la vanille. On y ajoute une panna cotta façon mouhalabieh avec caramel à la fleur de sel et noisettes caramélisées et un K’nafeh  traditionnel, avec sa pâte à filo à l’amande servi avec un sorbet orange/amande. Le lieu a du chic, le service est au diapason et l’exotisme, pour le gourmet venu d’ailleurs, garanti grand teint.

K’nafeh et sorbet orange-amande © DR

Ninive

Hôtel Emirates Towers

B.P. 504904

Dubaï – Émirats Arabes Unis

Tél. : +971 4 326 6105

Horaires: 19h00-2h00 du matin (jeudi, vendredi : 3h du matin).

Fermeture hebdo. : aucune.

Carte : 65 €

Site : ninive.ae

A propos de cet article

Publié le 10 mai 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !