1

Dubaï : la tradition française à la Brasserie Boulud

Article du 6 mai 2021

Nicolas Lemoyne et Fadi Abou © FA

Notre ami Fadi Abou continue d’arpenter pour nous la planète Dubaï en quête de pépites gourmandes. Voici Nicolas Lemoyne à la Brasserie Boulud signée du grand Daniel de New-York. On l’écoute …

Rillettes de saumon © DR

Une brasserie griffée Boulud à Dubaï ? Oui, mais très gourmande. Aux commandes, le jeune (32 ans) chef français Nicolas Lemoyne, ancien de chez Bocuse à Collonges, qui travailla au Mulia Senayan à Jakarta, avant de s’envoler vers les États-Unis où il deviendra le chef des banquets de Daniel Boulud à New York, puis de demeurer quatre ans aux côtés de Jérôme Bocuse à Orlando, puis de s’installer à Dubaï pour y inaugurer, l’an passé, le nouveau restaurant du chef lyonnais de la grosse pomme : la Brasserie Boulud.

Escargots de Bourgogne © FA

Abritée au sein du luxueux Sofitel Dubaï Wafi, cette brasserie chic pratique l’élégance intemporelle sur le mode Art déco avec des matériaux choisis et une cuisine ouverte. Le concept : mettre en scène l’art du bien-manger à la française avec un menu concocté au rythme des saisons, des ingrédients de qualité et des spécialités de tradition tels la salade niçoise, la bavette à l’échalote, le gigot d’agneau de sept heures ou, côté sucré, le pain perdu avec sa glace vanille sans omettre une grande sélection de fromages hexagonaux.

Daurade en papillote © FA

Un repas de tradition revisitée ici même commence par les rillettes de saumon, assaisonnées d’une crème réduite au poivre rose, agrémentées de concombres à l’huile d’olive, fleur de sel et pickles de radis. Mais aussi d’escargots de Bourgogne marinés au cumin et paprika, panés dans la farine de riz pour apporter du croustillant, déposés dans de petites cassolettes de purée d’ail rôti, enveloppés de beurre d’escargot à base de beurre, ail, persil, poudre d’amande et piment d’Espelette.

Loup de mer grillé © FA

On poursuit avec le loup de Méditerranée grillé sur pierre de lave, servi avec une piperade de poivrons, tomates et oignons, accompagné de freekeh (le blé vert oriental) cuit dans un bouillon de légumes corsé au fenouil, carottes et oignons caramélisés. Puis vient la daurade en papillote assaisonnée simplement de sel, poivre et piment d’Espelette, flanquée de fenouil braisé déglacé au jus de citron et nappé d’une fondue d’oignons, de poivrons, tomates à l’huile d’olive et feuilles de basilic.

L’île flottante © FA

Côté desserts, on se régale d’une île flottante au caramel et beurre salé, avec son coulis de fruits rouges, ses noisettes caramélisées et ses éclats de pistaches. Plus un fondant au chocolat Illanka 63 %  pur Pérou et une glace à la noix de coco. On n’oublie pas, au passage, le joli choix de vins hexagonaux et notamment de la région Rhône-Alpes, comme le brouilly d’Henry Fessy, le fleurie de Georges Duboeuf et l’hermitage « Chante Alouette » de Michel Chapoutier. Si vous êtes à Dubaï et que la France vous manque, allez donc faire un tour au restaurant du Sofitel, histoire d’y retrouver le goût et l’air du pays.

Fondant au chocolat © FA

Brasserie Boulud

2ème étage Sofitel Dubai The Obelisk
Dubaï WAFI
Tél : +971 4 281 4020
Horaires : 12h30-15h 18h-minuit
Fermeture hebdo. : samedi
Carte : 65 €
Site : www.sofitel-dubai-theobelisk.com/brasserie-boulud

A propos de cet article

Publié le 6 mai 2021 par

Dubaï : la tradition française à la Brasserie Boulud” : 1 avis

  • Daniel LIN

    Très noble d’exporter le savoir faire de talentueux chefs issus de l’école de nos grands maîtres de la gastronomie française et surtout au sein du restaurant du Sofitel.
    Bravoj

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !