Planter en bord de mer

Article du 16 avril 2021

Si vous avez entendu parler des fameuses asperges de la Pointe de la Torche, promues par Véronique et Karel Kaptein en Finistère et dont use notamment le jeune chef du Meurice, Amaury Bouhours, vous savez que la proximité de l’océan est un « plus » pour une culture raisonnée et inspirante. Apport en iode, en eau, en végétaux, complicité avec le sable et les bruyères naturelles sont quelques unes des données qui n’échappent ni aux spécialistes ni aux néophytes et qui donnent son sel, si l’on peut dire, au judicieux ouvrage pratique de Noémie Vialard. La bourrache, l’euryops, le laurier-sauce comme le laurier rose, l’oxalis, le pavot de Californie et le pin maritime sont racontés ici avec une faconde experte, savamment disséqués, minutieusement explicités. Tout ne se mange pas, bien sûr. Mais la sauge américaine, la roquette sauvage et l’artichaut, qui flirtent si joliment avec es embruns, occupent là une place ce choix. Un livre utile pour qui veut cultiver sa main verte.

Planter en bord de mer de Noémie Vialard (éditions Ouest-France, 256 pages, 22€)

A propos de cet article

Publié le 16 avril 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !