Paris 7e : Mantchouk par Petrossian à domicile

Article du 7 avril 2021

Le repas © GP

L’une des bonnes idées de ce néo-confinement, en période de fermeture de restaurants : la création de « Mantchouk », formule affectueuse pour Mikaël Petrossian afin de rendre hommage à ses origines, avec ses recettes de grand-mère… qui m’évoque la mienne. Arménie, Russie, Pologne, Ukraine, c’est, bien sûr, tout proche, surtout dans l’assiette. Et l’on se régale ainsi de fins pirojkis au fromage de brebis, aux épinards ou à la viande de boeuf, de la salade de chou blanc mariné à l’aneth, de tarama et de gombos, de cornichons et d’aubergine à l’arménienne en fine ratatouille.

Pirojkis © GP

En plats de résistance, on goûte avec plaisir le « sou bereck« , sorte de lasagnes arméniennes aux épinards et au fromage, mais aussi d’exquis « mantis« , que les Russes appelleraient pelminis ou encore « kreplech » selon la tradition ashkénaze, soit d’exquis et fins raviolis de boeuf au bouillon, cousinant avec les « tortellini in brodo » piémontais.

Mantis © GP

On ajoute de bien jolies douceurs d’enfance, comme le gâteau fromage que les Russes nomment « vatrouchka », les Polonais « sernik », les Allemands « käsekuchen » – en yiddish « käskichen« , devenu l’universel « cheesecake », plus un strudel pomme/cannelle, propre à réconcilier toute la Mitteleuropa et qui ressemble fort à celui que me confectionnait jadis ma tante Lisa née à Lodz en Pologne il y a un siècle. Signe que la nostalgie est bien toujours ce qu’elle était! Nazdrowie!

Strudel © GP

Mantchouk par Petrossian

13, boulevard de la Tour-Maubourg
Paris 7e
Tél. 01 44 11 32 32
Carte : 28-55 €.
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Invalides
Site: www.petrossian.fr

A propos de cet article

Publié le 7 avril 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !